Le candaulisme un phénomène de société

Le candaulisme une pratique qui fait évoluer la sexualité normative

Par Candaule le 31 décembre 2021 14

De plus en plus de couples heureux en amour et épanouies sous la couette explorent les plaisirs que procure une sexualité féminine non-monogame assumée que l’on nomme Candaulisme. Quel est ce phénomène ? Quelles en sont les modalités ?

Avant de tenter de comprendre ce phénomène qui émerge au sein de notre société, partons d’un constat simple.
Si vous imaginez une femme ayant des relations sexuelles avec un autre homme que son mari, vous constaterez vite que :
- L’infidélité sexuelle signifie bien souvent la fin d’une union pour de nombreux couples
- L’infidélité sexuelle avérée est bien souvent comme un véritable choc émotionnel qui est dévastateur pour le partenaire.

Alors comment se fait-il que tant d’hommes qui vivent une relation amoureuse stable, soient disposés à partager sexuellement leurs partenaires avec un éventuel complice ?

3 questions concernant les motivations qui animent la pratique Candauliste au sein du couple peuvent se poser, à savoir :
- Pourquoi un homme a le désir que sa femme couche avec un autre ?
- Pourquoi même les femmes fidèles finissent par accepter cette idée ?
- Comment les couples ont de meilleures relations sexuelles dans une pratique Candauliste qui est une forme de « liberté sexuelle » sans équité ?

Pourquoi un homme a le désir que sa femme enrichisse sa sexualité avec d’autre ?

Pour le docteur Justin LEHMILLER du département de Psychologie sociale de l’Université de Purdue dans l’Indiana et chercheur au Kinsey Institute :
Malgré la réputation de machisme, de jalousie et de violence, les hommes adorent fantasmer à l’idée de partager leurs moitiés.

Au cours de sa carrière, le Docteur LEHMILLER a interrogé près de 4 200 Américains concernant leurs fantasmes sexuels, et l’une des de questions qu’il a posé était :
« Avez-vous déjà fantasmé sur le fait de regarder votre partenaire avoir des relations sexuelles avec quelqu’un d’autre ? »

Plus de la moitié des hommes hétérosexuels de l’étude avaient déjà eu ce fantasme, contre 25 pour cent des femmes hétérosexuelles. En France, une étude Ipsos de 2009 donnait le chiffre de 22 % des hommes.

Le candaulisme ou son pendant anglo-saxon le Cuckolding est l’un des fantasmes masculins les plus courants. Et comme si cela ne suffisait pas, vous serez surpris d’apprendre que l’homme est physiquement plus excité par des images d’une femme avec plusieurs hommes que du traditionnel trio d’un homme avec deux femmes.

Et cela a du sens. Il est évident que les femmes ont une aptitude sexuelle bien supérieure à celle des hommes. En effet un homme aura déjà du mal à satisfaire une femme à la sexualité épanouie sans que l’on parle de trio composé d’un homme et de 2 femmes.

Plusieurs évidences physiologiques vont dans ce sens. En effet, pendant le rapport, une femme n’a pas besoin de maintenir son érection. Et elle peut multiplier le nombre de ses orgasmes tout en satisfaisant de multiples partenaires.

C’est une des raisons qui justifient les nombreuses vidéos de sexe de groupe et de gang bang qui présentent une femme ayant des rapports avec plusieurs hommes.

Vous n’êtes toujours pas convaincus ? Essayez alors, ne serait-ce qu’un instant d’imaginer un homme essayant de satisfaire 10 femmes à la fois, vous voyez ça vous faites sourire !

Bon il est clair que ce n’est pas la partie la plus intéressante

Pourquoi même les femmes fidèles à leurs engagements de fidélité conjugale acceptent ce fantasme de femme désirable & désirante.

De nombreuses recherches montrent aujourd’hui que le désir de la gente féminine est conditionné par le besoin de se sentir désirée. Ainsi, si une relation stable, aimante, engagée et loyale est indispensable à de nombreux volets de la relation de couple et que cela contribue à la définition d’un cadre "secure" pour la libido féminine, cela ne concourt pas pour autant à son épanouissement.

Alors nous pouvons bien avouer que cette vieille citation qui caractérise le gâteau de mariage comme l’anaphrodisiaque ultime ne prête alors pas à sourire. Rappelons-nous que si la charge mentale a une influence sur la libido féminine, le désir sexuel de celle-ci et conditionné par le fait d’être au centre de l’attention.

C’est ainsi que l’on comprend mieux que certains romans ou certains films que l’on pourrait qualifier d’amour ont connu des succès fulgurants.

De plus en plus de couples qui découvrent notre pratique en découvrent aussi par le passage à l’acte, tous les aspects et les bienfaits. Une complicité Candauliste bien construite permettra l’épanouissement de la libido de Madame.

Notre pratique permet ainsi l’éclosion et l’épanouissement des désirs, de l’imagination et des sens.

Ces dames obtiendront ainsi l’attention masculine dont leur libido a besoin pour prospérer.

Quant à vous Messieurs, vous ressentirez le frisson d’être mariés à une femme extrêmement désirable. Vous découvrirez une toute nouvelle tension, une puissante palpitation, un terrible mélange de peur, de jalousie et d’excitation alors qu’elle est sur le point de se laisser aller au plaisir avec un autre.

Vous vivrez une sexualité plus instinctive, plus pulsionnelle, libérée du poids de votre éducation

De très nombreuses épouses de Candaulistes décrivent sur notre site combien elles ont redécouvert le plaisir et la satisfaction qui découlent des aventures qu’elle vivent avec leurs amants.

Beaucoup de Candaulistes de notre communauté vous confieront à quel point notre pratique est une véritable plus-value à la libido de leur moitié quand elles ont la chance de rencontrer un amant qui sait leur donner du plaisir et stimuler leur désir.

Comme ce dicton qui fait référence à la marée qui révèle un trésor, la charge sexuelle que génère une relation avec un nouvel amant engendre du désir à revendre que Monsieur aura plaisir à satisfaire….

Certains couples Candaulistes peuvent ainsi aller jusqu’à décider que la sexualité de Madame serait réservée à son amant. Sans aller jusque-là, la sexualité au sein du couple peut se limiter à tout ce qui gravite autour de la pénétration, celle-ci étant réservée à l’amant. Rappelons que cela ne doit rester qu’un jeu qui tourne autour du plaisir de chacun.

Et ensuite ?

Pour conclure, restons réalistes, le candaulisme est une pratique qui n’est simplement pas accessible à tous car au-delà des pratiques sexuelles, elle demande une réelle complicité de couple qui souhaite l’enrichir davantage.

Car attention, si à la lecture de cet article, vous considérez que la pratique du candaulisme est peut-être la solution à l’absence de désir dans votre couple, vous faites erreur. En effet, elle ne doit pas venir compenser une défaillance dans la sexualité déjà vécue.

Nous ne cherchons pas à convaincre qui que ce soit et si vous avez lu notre article jusque-là c’est que vous n’êtes pas indifférents à ce sujet. Pour autant cela ne veut pas dire que vous soyez prêt(e) à passer à l’acte.

En réalité, c’est assez binaire : votre couple a un potentiel qui permet l’épanouissement de la libido et de la sexualité qui en découle ou votre couple n’est pas disposé à cultiver le désir charnel. Précisons que dans le premier cas, si vous avez envie d’enrichir votre érotisme et d’expérimenter une nouvelle pratique, le candaulisme bien mené peut être une option non négligeable.

Ce que nous souhaitons sur candaulisme.com c’est permettre aux fantasmes Candaulistes de se vivre dans de bonnes conditions pour tous ceux qui nourrissent ce désir. Car si l’on considère le nombre d’hommes qui ont envie de voir, de savoir leurs partenaires avec un tiers, et si l’on considère que la sexualité féminine répond comme par magie à ce désir masculin, il n’est alors pas surprenant que de nombreux couples profitent de cette opportunité pour pimenter leur sexualité sans tabou et en toute liberté.

Alors si maintenant votre moitié se laisse séduire par des mecs qui leur plaisent…. ou si vous êtes une femme au cœur d’une telle complicité… nous sommes convaincus que vous vivez une expérience de couple fabuleuse.

14 commentaires

Le candaulisme un phénomène de société

Par Assas le 15 février 2022

Comme l’ont dit plusieurs hommes candaulistes, la 1ère raison possible c’est la fierté d’être aimé par une belle femme et de le montrer aux autres hommes. La 2nde c’est d’offrir à sa femme la liberté "sexuelle" quand elle aime le sexe afin qu’elle soit totalement épanouie sans être cocu et de considérer que sa femme (ou sa compagne) n’est sa propriété. La 3ème c’est de profiter des expériences vécues par sa femme pour pimenter la vie sexuelle du couple, avec une femme épanouie et qui fait profiter son homme de scénarii et d’autres façons de faire l’amour.
J’aime la savoir dans les bras d’hommes mieux membrés que moi et qui lui apportent des sensations et du plaisir que je ne suis pas en mesure de lui apporter.
Très souvent une femme se lâche beaucoup plus avec un amant qu’avec son mari à qui elle peut refuser certaines pratiques (sodomie par exemple). Mais une fois initiée, elle n’hésite plus à en faire profiter son homme.
Après cela peut aussi alimenter certains fantasmes dans le couple dont celui d’une femme dominante et d’un mari "soumis", sans basculer dans des pratiques S/M.

Le candaulisme un phénomène de société

Par Ra-Yves le 26 janvier 2022

Merci à Candaule pour cet article. Ça fait plus de 10 ans que j’ai ce fantasme, suite à une invitation surprise d’un très jeuns couple d’une vingtaine d’année que j’ai connu sur une plate forme virtuelle de rencontre. On s’est expliqué (plutôt, ils ont imposé) les conditions du jour J. Ils se sont arrangés pour être dans un hotel pas loin de là ou je travaillais le jour J et le rendez vous était de 12h a 14h. Ce qui m’a émerveillé, c’est vraiment leur complicité avant, pendant et après que j’ai baisé la fille. Pas trop de bla bla mais juste des signe des yeux et des messages passent comme "Petite pause", "Changement de position", etc en plus que ce sont eux qui sonbt les seuls à pouvoir s’embrasser (une des conditions).

Quelques années plus tard, l’idée de partager ma femme me hantait et je lui ai dit indirectement en lui demandant si jamais elle est seule avec un bel inconnu pendant une 1/2 journée et que le bel inconnu lui demande de baiser, est-ce qu’elle refusera ou elle saisira l’opportunité. A la question, elle hésitait, étant donnée qu’elle avait peur (J’étais le seul homme avec qui elle avait fait l’amour), mais je l’ai rassuré que je n’ai pas de probleme à ca tant que çette aventure ne détruit ni notre couple ni celui de l’homme s’il est aussi en couple. Elle voulait s’assurer de ce que j’ai dit en me posant la question si je l’autorise à avoir un amant. Evidemment, j’ai refusé (pour ne pas avoir l’air trop direct) mais j’ai modifié ma phrase comme quoi s’il y a une opportunité qui pourrait ne plus revenir, quelque fois il faut la saisir, et en plus je lui ai dit que ce serait aussi une occasion pour elle de sentir une autre bite que la mienne. Quelques mois plus tard, elle est sortie avec un amant (un jeune divorcé) pour une courte durée, je ne vais pas étaler ici l’occasion de leur rencontre, puis au bout de 1 mois et 1/2 elle a arreté la relation, puis quelques jours après, il y avait un second homme (marié cette fois-ci) avec qui elle était resté 6 mois avec des rendez-vous sexe à 98%. Cette période avec ces 2 amants, elle me l’a raconté 3 mois après qu’elle a cessé la relation avec le second et au lieu d’être surpris ou fâché, j’étais tout content qu’elle ait franchi l’étape. On en a parlé, je lui ai demandé qu’est-ce qui s’est passé dans sa tête quand elle a accepté le premier, puis le second ; La réponse c’est qu’elle a ressenti qu’elle était toujours désirable et repensant à mon message quelques mois avant mais elle avait quand meme peur de me le raconter lors de leur liaison pensant que c’était juste mon fantasme mais en réalité je n’accepterais jamais. A ce moment là elle sait qu’elle a toujours le feu vert à condition qu’elle m’en informe. Malheureusement, jusqu’ici, rien n’est fait. En ce moment, j’aimerais avoir l’avis des femmes qui ont refusé puis qui ont accepté de réaliser le fantasme de leur mari pour savoir quel autre argument les a convaincu.

Pour moi, c’est juste le partage pour que ma femme trouve plus de plaisirs que ce que je peux donner la raison principale et ca m’excite gravement.

Le candaulisme un phénomène de société

Par billy_oceans le 14 janvier 2022

Je crois aussi que pas mal de films/séries font découvrir cette pratique, je pense à la serie netflix sex life et les reactions qui ont suivies la scene de la douche

Le candaulisme un phénomène de société

Par Sajica le 7 janvier 2022

Très bin article avec des réflexions très intéressantes.
Cela fait désormais 2ans que je fantasme sur le candaulisme sans avoir l’accord de Madame qui ne se sent pas prête à se partager.
Ceci dit je ne trouve pas d’excitation dans le fait de laisser ma cherie partir avec un amant, seul la voir me procure du plaisir.
Mais je n’ai jamais pratiqué donc tout ça ne reste que théorique.

Le candaulisme un phénomène de société

Par SetH59 le 6 janvier 2022

Article trés intéressant pour nous qui débutons. Nous remarquons par contre que beaucoup d’expressions et d’analyses portées sur cette pratique (sublime !) sont le fruit d’hommes, pratiquant ou fantasmant, mais jamais des épouses ou concubines pratiquantes...
Pourquoi ne s’expriment-elles pas ???

Le candaulisme un phénomène de société

Par FDorenavant le 4 janvier 2022

J’adoooore le point de vu de @loulou6969

1. Je partage ma femme car je trouve qu’il ne faut pas être égoïste, elle mérite beaucoup mieux qu’un seul homme, son corps le permet et le réclame une fois y avoir goûter, ce qui la rend encore plus magnifique, se faire plaisir en faisant plaisir.

2. Pour enfin (mieux) jouir ?
Éclairer nous mesdames ? … il y a trop d’homme ici :-)

3. Pour les deux, pour passer outre la monotonie monogamie, l’interdit de l’adultère (être cocufier) sans (se) tromper.

"Phénomène de société" ?

Par Tony86 le 3 janvier 2022

Bonjour,
Il me semble que bien des réflexions partagées dans cet articles sont -comme souvent avec l’auteur de ce site- très pertinentes. Néanmoins, avant de vous donner mon avis, à partir des questions posées, je voudrais objecter sur le terme "phénomène de société"...
Nous avons rencontré la même appréciation il y a quelques années quand la télévision -notamment- s’est intéressé à une prétendue mode du libertinage, allant faire trainer ses caméras dans bien des back-room. Tout ça, c’est un peu M. Jourdain qui faisait de la prose sans le savoir... Libertinage, comme candaulisme (Cf le "Roi Candaule"...) sont des phénomènes millénaires. Grecs, Romains, Chinois, Hindous, Inuits, Aztèques... s’enfilaient et s’enfilent encore dans tous les sens ! On peut aussi supposer que dans les cavernes déjà l’homme préhistorique se livrait à des activités sexuelles de groupe, voire au "prêt" de sa partenaire à un autre barbu de l’époque.
Cette appréciation portée, je répond aux deux questions de Candaule :
1 - Pourquoi un homme a-t-il envie de partager sa femme ?
Les raisons sont multiples, voire infinies : l’envie de la voir baiser et jouir (candaulisme voyeuriste), l’envie qu’elle prenne beaucoup beaucoup de plaisir (candaulisme "altruiste"), sensation ou crainte de ne pas lui suffire sexuellement (candaulisme "de complément"), peur qu’elle aille baiser ailleurs toute seule (candaulisme "de précaution"), envie de la soumettre à un désir de la traiter en prostituée (candaulisme de "maquereau"), manque d’énergie sexuelle (candaulisme "prostatique", j’ai vu ça récemment dans une annonce sur le mode "je ne peux plus baiser ma femme, venez me donner un coup de main"). Obsession des scénarii, des plans bien tordus, bien complexes (candaulisme "cérébral"). Bref, la liste est si longue qu’il est sans doute impossible de la dresser ici. J’ajouterai néanmoins pour faire mine de la conclure que la jouissance féminine est un tel mystère que regarder sa femme se faire baiser dans tous les sens et "par tous les trous" est une façon géniale d’explorer ce mystère. Personnellement je ne m’en lasse pas, j’en suis à chaque fois "baba". Il arrive -l’été- que je lui en propose tant que parfois ma chérie me dit "c’est bon, on fait une pause, j’en ai assez". C’est alors un sentiment de frustration qui émerge parce que oui, le candaulisme peut aussi être addictif.
2 - Pourquoi même les femmes fidèles à leurs engagements de fidélité conjugale acceptent ce fantasme ?
Là, je répond pour la mienne puisque je lui avais déjà posé cette question-. Ma compagne -S- a deux motivations principales : d’abord elle adore le sexe, "se faire baiser" lui convient tout à fait ("j’aime changer de partenaire", dit-elle, "les nouvelles queues, les nouvelles façons de baiser", même si en réalité il n’en n’existe pas 36) La deuxième raison qu’elle exprime est de me "faire plaisir", parce qu’elle sait que j’aime ça (au début, c’est moi qui lui ai proposé cette pratique). J’ai voulu plusieurs fois m’assurer qu’elle baise devant moi avant tout pour elle même, que cette raison -me faire plaisir- n’était pas la première. Elle m’affirme que non, et je la crois parce que je sais qu’elle est une vraie petite salope (au sens noble du terme). Elle aime la baise, elle aime la queue.
Voilà.

Le candaulisme un phénomène de société

Par Candaule le 3 janvier 2022

C’est génial cette participation !!!! Merci à tous !
Décidemment cette nouvelle année commence bien

Le candaulisme un phénomène de société

Par FDorenavant le 3 janvier 2022

Pour répondre à Candaule sur ce qui pourrait, mériterait et à probablement déjà fait l’objet d’articles de sa part, je pencherais rapidement ici en plus des pistes évoquées sur l’aspect rationnel inconscient ou pas.
Nous étions jeunes fraîchement mariés et parents et c’est venu comme une évidence …
Monsieur est curieux, créatif plutôt ouvert et amoureux donc en confiance, idem pour Madame est charmante, sexy et un poil exhibe mais plutôt allumeuse ayant besoin de l’attention qu’elle n’avait pas eu de ses parents, jalouse et possessive ce qui me valorisait et 100% fidèle.
Tous le monde mate en voyeur des films érotiques.
Vous passez des soirée entre amis ou vous finissez par vous lasser.
Cet (ces) ami(s) en question est un proche.
Que fait on une fois que tout le monde est rentré chez soi ?
A un moment, l’on se dit que l’on peut faire autre chose plus réel que de la TV réalité.
À suivre pour une réponse plus sérieuse …

Le candaulisme un phénomène de société

Par ledaoen le 3 janvier 2022

En réponse à Candaule… j’ai découvert mon penchant candauliste un peu par hasard et jài mis du temps à l’accepter… mais il est devenu obsessionnel comme pour beaucoup et je me suis vite rendu compte que si je ne partageais pas au moins en paroles avec ma compagne de l’époque ce sera une source de frustration pour nous deux… c’était il y a 20 ans… et depuis je me suis moi aussi beaucoup interrogé sur les sources de ce fantasme… j’ai lu, me suis documenté, j’ai échangé avec d’autres hommes candaulistes… mais j’avoue toujours être en questionnement sur l’origine profonde, psychologique, qui nous y mène, et sa raison d’être dans l’évolution humaine…
Par contre en replongeant dans mon passé, je me suis rendu compte qu’il remontait très loin, quasiment au début de ma vie sexuelle… je me suis souvenu que lorsque ma copine m’offrait une belle branlette alors même que nous n’avions pas encore pratique de coit… et bien je me suis souvenu que déjà là, alors qu’elle me caressait le sexe, n’imaginais qu’elle caressait le sexe d’un autre, un garçon que j’avais vu la draguer, souvent que j’imaginais meilleur que moi. Et que cela me faisait monter fort…
Cela semblerait indiquer que le candaulisme est quelque chose de profond, qui doit remonter à l’enfance…
Quant aux raisons des femmes pour accepter ce fantasme le plus souvent amené par l’homme, et bien je laisserais les intéressées répondre… même si j’ai quelques idées sur la question.

Le candaulisme un phénomène de société

Par New-Life-35 le 2 janvier 2022

Merci Candaule ,
encore un article où je me sent à l’aise , je trouve que c’est un bon résumé et je me retrouve encore dans cet article. La société se débride et se débarrasse peu à peu de ses vieux tabous souvent liés à une éducation religieuse assez réfractaire. Les gens commencent à assumer ce qu’on appelé jadis des déviances sexuelles. Chacun est libre de vivre sa sexualité dans la mesure où les deux personnes qui composent le couple sont en harmonie et en plein accord. Ceci dit une bonne et heureuse année 2022 à toute l’équipe et ses lectrice et lecteurs.

Le candaulisme un phénomène de société

Par Loulou6329. le 2 janvier 2022

Pour répondre à candaule :
1. Je partage ma femme car je la trouve magnifique, c est un peu le sentiment de faire partager quelques choses de rare que l on possède à un tiers, tout en se faisant plaisir.

2. Pour passer outre le fait de l interdit de "tromper".

Le candaulisme un phénomène de société

Par Candaule le 1er janvier 2022

Je vous retourne le compliment FDORENAVANT, vos contributions sont toujours trés agréables à lire.

J’en profite pour lancer un appel :

J’aurais ainsi besoin de votre avis et j’ai 2 questions :
1 - D’aprés vous, pourquoi un homme a le désir de partager sa femme ?
Mise à part le fait que ça l’excite
2 - Pourquoi même les femmes fidèles à leurs engagements de fidélité conjugale acceptent ce fantasme ?
Mis à part le fait de vouloir faire plaisir à Monsieur.

Merci à tous de votre participation et bonne année !!!

Le candaulisme un phénomène de société

Par FDorenavant le 1er janvier 2022

Merci Candaule pour se résumer toujours aussi documenté avec comme toujours une belle photo d’agrément, Madame aux anges.