Engin de secours

Par Tony86 le 4 juin 2022 1
Dans Expériences de candaulistes

Avant-hier nous devions recevoir Ayach, qui vient de temps en temps honorer Madame. Homme des îles âgé de 26 ans, sympa, belle gueule et surtout... une trique en or qu’elle apprécie à sa juste valeur, non seulement par sa taille mais aussi parce qu’il sait s’en servir. Mais voilà que le matin même ce coquin a du se décommander - pour une raison tout à fait valable, précisons-le-.
Comme je ne voulais pas laisser S sur une frustration (le rendez-vous était annoncé depuis la veille et je la sentais frétiller à cette perspective) j’ai sorti de mon chapeau un "baiseur de secours" qui tentait sa chance depuis pas mal de temps sur le site libertin où se trouve notre fiche.
A l’heure dite, et quoique Mme râle un peu de ce changement de dernière minute, Rodrigue est arrivé. Présentation d’usage, quelques propos anodins... et soudain voilà que ma chérie lance : "bon, qu’est-ce qu’on fait ?" Le signal était donné, ma belle petite s... ne voulait pas trop de bavardages, il fallait passer à l’action !
Trois minutes plus tard, une fois monté l’escalier, l’engin de Rodrigue était dans bouche. Moi, j’avais bien aimé l’impatience de ma belle, signe de son envie de baiser ; signe qu’on était pas pour enfiler des perles, mais plutôt pour l’enfiler elle. Malgré la taille impressionnante de l’engin de secours, et comme toujours, Mme faisait son petit travail avec application tandis que Rodrigue ne semblait pas s’en plaindre.
Avec la phase deux, les choses se sont un peu compliqué. Quand il lui a mise dans sa chatte, S. a gémi très très fort. Manifestement cette queue surdimensionnée avait du mal à se faire place dans son fourreau étroit. Mais Mme était bien mouillée et c’est passé ! Pendant un long moment, il était plaisant de voir ma chérie se faire bien limer. Saillie deux fois, Mme "bien baisée" a pris cher. D’ailleurs j’ai du fermer la porte de la chambre, pour amortir ses cris.

1 commentaire

Engin de secours

Par jack1950 le 5 juin 2022

hé oui comme quoi, les engins de secours peuvent bien servir
Jacques