NOTRE DEUXIEME FOIS

Par admirateur le 8 septembre 2021 3
Dans Expériences de candaulistes

Bonjour,

Comme souvent lors d’une soirée réussie, personne ne veut avouer l’envie de recommencer. D’un côté mon épouse ne voulait pas passer pour une salope, de l’autre notre partenaire ne voulait pas passer pour un lourdeau.

Cette soirée m’a plu énormément. Deux raisons. C’était la première fois que je voyais ma femme avec un autre homme sans que je participe, et cela m’avait énormément excité. La deuxième était que la semaine suivante avait été très hot avec mon épouse comme si cette soirée lui avait donné pleins d’envies, mais je crois surtout qu’elle était rassurée qu’un garçon nettement plus jeune ait envie d’elle.

Connaissant l’envie des deux, je décidais de provoquer une deuxième rencontre sans être obsédé par le sexe. J’en parlais à notre partenaire, qui enthousiasmé par l’idée, devenait mon complice. Avec moult conversations, il voulait offrir une parure de lingerie à mon épouse pour se faire pardonner d’avoir déchiré son string lors de notre première soirée. Bien sur je lui donnais la taille de mon épouse. A nous de décider d’une rencontre sans que mon épouse ait l’impression « d’amener la vache au taureau ».

Notre passion commune, les voitures anciennes, allait nous en donner l’occasion. Je reçois un coup de fil, m’informant que son épouse serait absente pendant deux semaines, et que ce serait peut être l’occasion de passer une soirée ensemble. « J’invente » un soucis mécanique sur une de nos voitures pour informer ma femme que seul notre partenaire a l’outil a adéquate.

Informé mon épouse s’inquiète de la situation. Elle se demande ce qu’il va penser d’elle. Peut va t il penser qu’elle veut recommencer une soirée et passer pour ce qu’elle n’est pas.? Je la rassure en lui disant qu’il suffit qu’elle s’habille classique pour aller chez lui. Je lui conseille un jean’s avec un pull assez long. Pour finir on accepte l’invitation.

Approuvant mon idée, je la vois le jour venu, s’habiller en jean’s pull, dessous culotte coton Dim, sg classique. Entre temps j’avais eu le partenaire au téléphone qui m’avait demandé si cela me dérangerait s’il tentait « sa chance » avec mon épouse. Je lui répondais que seule elle déciderait sans rien promettre. Qu’il sache ne pas aller trop loin pour ne pas gâcher la soirée. Je me gardais bien de lui dire que mon épouse en son fort intérieur souhaitait recommencer avec lui , et moi je n’attendais que cela.

Nus voilà pari chez lui donc. On s’arrête chez le pâtissier car nous avions prévu d’amener le dessert et les bulles. Je sentais mon épouse un peu tendu, même si elle ne laissait pas paraitre. Arrivé chez lui on se claque la bise, on pale voiture bien sur, puis de tout et de rien. La soirée se déroule merveilleusement bien, tout le monde est détendu. Les bulles aidant cela.

A la fin du repas, on se met dans le salon pour prendre un café. A un moment iI se lève, et revient avec un paquet dans les mains.

La suite si vous le désirez.

3 commentaires

NOTRE DEUXIEME FOIS

Par Patrick L le 9 septembre 2021

Oui c’est bien ça !!
Un salop est un sale type... à éviter, une salope est une femme merveilleuse... surtout au lit !
Amitiés à tous

NOTRE DEUXIEME FOIS

Par couple_2286 le 8 septembre 2021

Bien sûr que nous avons hâte de connaître la suite...
Le mot SALOPE, n’est pas une insulte pour nos femmes, nous maris Candaulistes. C’est tout à fait le contraire, c’est une reconnaissance de l’état d’esprit des 2 personnes qui composent un couple : le mari Candauliste et la Femme qui aime le Sexe et qui aime faire plaisir à son mari. Nos Femmes ne nous appartiennent pas, elles sont Libres dans notre Société (sauf pour certains, mais ça c’est une autre histoire)

NOTRE DEUXIEME FOIS

Par jack1950 le 8 septembre 2021

Bien sur que cela demande une suite.
Mais pour dire vrai et en parlant de nous même, oui il est aussi très important de dire que sa femme est bien loin d’être une salope, mais simplement une femme aimant le sexe avec l’approbation de son mari.
A bientot donc
Jack