Nouvelle expérience (lettre à mon cocu)

Par angedemon94 le 21 juillet 2021 1
Dans Expériences de candaulistes

Ces dernières semaines ont été plutôt difficiles nerveusement et j’avais décidé d’aller au sauna avec A. pour une détente bien méritée. Mais A. n’a pas pu se libérer et Denis ne pouvant m’accompagner, m’a incité à m’y rendre seule. J’acceptais et pour la première fois, j’entrais au sauna, lieu que je connais bien et où je me sens à l’aise seule.
Après avoir revêtu mon paréo, j’ai franchi la porte m’amenant au bar. Assez vite, j’entrais dans le hammam pour bien me détendre avant d’aller plus loin. J’avais déjà repéré quelques beaux spécimens de la gente masculine mais j’avais d’abord décidé de me détendre et de reprendre des forces en me restaurant.

Je partis finalement vers les salons doucement mais sûrement en faisant le tour à petits pas. Assez vite, j’ai senti qu’un jeune homme me suivait de près. J’en profitais pour avancer vers le coin à la croix puis je m’arrêtais. C’est à cet instant que l’homme s’approcha et me caressa les fesses à travers mon paréo. Je me suis mise à remuer les hanches sur son bas ventre et les caresses mutuelles commencèrent. Afin d’avoir un peu de tranquillité, j’ai proposé de nous installer dans la cage. Ainsi, nous avons laissé nos mains découvrir nos deux corps. Mon partenaire a fait glisser ses doigts sur mon clitoris et sur mes seins. Le désir montait pour tous les deux et son sexe grossissait. Je me mis à quatre pattes et son membre s’introduisit dans mon sexe. Les va et vient répétés amenèrent ce jeune homme à jouir très rapidement, trop rapidement. Ce petit apéritif fut très agréable mais un peu court. Je décidais donc de faire un nouveau tour vers les salons de l’étage. Là, un superbe jeune homme, allongé dans une alcôve se reposait. Je ne souhaitais pas le déranger mais afin de ne pas trop m’éloigner, je m’installais sur une banquette à proximité et j’attendis tranquillement. L’objet de mon désir finit par se lever et en passant près de moi, il laissa trainer sa main sur ma cuisse. J’en profitais pour lui caresser le bras puis le torse. Nous nous sommes dirigés vers l’alcôve où il s’était reposé et à ce moment, il décida de commencer par s’occuper de moi et entreprit de caresser tout mon corps. Puis sa bouche s’est dirigée vers mon sexe qui n’attendait que cela. Les mouvements de sa langue autour de mes lèvres et de mon clitoris finirent par me faire gémir de plaisir. Très vite, je saisis son sexe dans ma main et je sentis sa jouissance venir. J’étais un peu déçue mais le moment de douceur qu’il m’avait accordé en pensant d’abord à moi m’amena à lui proposer d’aller au bar et à lui promettre un autre moment dans la soirée lorsqu’il aurait repris des forces.

Pendant la pause au bar, je vis arriver Nico, un homme que nous croisons régulièrement mais que nous n’avions pas vu depuis longtemps. Il fut ravi de me voir car il connait mon appétit et mon endurance. Après avoir bu une boisson sucrée, je repartais vers les salons et je m’installais à la fenêtre d’un coin câlin pour regarder un couple et un homme s’amuser. De nouveau, assez vite, je sentis des mains baladeuses sur mes cuisses et mes fesses et Nico passa sa tête de l’autre côté de la fenêtre. Afin d’avoir nos aises, nous nous installons sur les banquettes les plus proches et je me suis mise à caresser les deux sexes qui étaient à ma portée. L’un des hommes présents avait un sexe long et large et afin de préparer mon antre à le recevoir, il m’enfonçait plusieurs doigts. Lorsque j’estimais ce nouvel homme prêt, je m’installais à nouveau à quatre pattes et malgré une position inconfortable, je recevais ce membre bien dur avec délice.
Cette fois fut plus longue et intense et je sentis les reins de cet homme se cabrer pour lâcher sa jouissance.

J’avais mérité une pause et pendant ce temps, le second jeune homme avait repris des forces. Je l’invitais donc à nouveau à me suivre au 1er étage où les espaces sont plus grands et plus aérés. A nouveau, il commença par me caresser mais je ne souhaitais pas rater une seconde fois de lui faire du bien ; j’entrepris très vite de m’occuper de lui à mon tour. Avec force de baisers et de caresses, je sentis avec plaisir son sexe grossir et dés que j’estimais sa vigueur suffisante, je m’installais sur le dos afin qu’il m’attrape les hanches pour les diriger vers sa queue. Son entrée dans ma chatte fut excellente d’autant que nous avions dû attendre ce moment. Les mouvements réguliers de ses reins étaient très bons et doucement mais sûrement, notre jouissance monta et j’eus le plaisir de le sentir se tendre et s’abandonner.
J’étais très heureuse de cet instant car ce jeune homme avait su être tendre et attentionné ce qui est assez rare.

Entre-temps, Nico s’était faufilé auprès de nous pour saisir une nouvelle chance et lorsque la place fut libre, il prit la relève. Avoir vu nos ébats avait mis Nico dans une position fort intéressante et très vite il se saisit lui aussi de mes hanches pour faire pénétrer son sexe dans le mien. A nouveau, les assauts répétés de Nico l’amenèrent vers une jouissance forte et intense ; son copain qui avait sagement attendu sur le côté en profita pour s’approcher. Pour ne pas faire de jaloux mais surtout parce que son sexe était lui aussi extrêmement tentant, je le laissais me mettre à quatre pattes et me pénétrer au plus profond de moi.
Plus tôt dans la soirée, Nico m’avait indiqué que son ami était endurant mais est-ce parce qu’il avait trop attendu, la jouissance est finalement arrivée vite.

Après ces quelques rencontres fortuites et inopinées, je faillis partir pour raconter ma soirée à Denis lors d’un moment câlin mais avant de partir, un dernier petit tour s’imposait.
Afin que ce récit ne lasse pas, j’irai très vite sur la dernière étape au cours de laquelle Nico et son ami ont voulu une nouvelle part de la friandise mais ce fut un autre comparse qui en profita. En admiration devant le film porno qui défilait sur l’écran, je lui proposais du concret et du réel avec ma bouche puis avec ma chatte qu’il avait souhaité plus d’une fois au cours de la soirée.

Je quittais enfin le club après près de 3h de détente et en me disant que l’expérience serait à renouveler !

Sylvie

1 commentaire

Nouvelle expérience (lettre à mon cocu)

Par Le Couple le 22 juillet 2021

Bonjour, Sylvie, merci pour vos récits précis et excitants.
En espérant en savoir plus sur votre couple et sur les étapes qui vous ont conduits au fil des ans jusqu’à ces moment d’extase.
Bien à vous