Polyamour

Par pandore35 le 28 juillet 2022
Dans Expériences de candaulistes

Bonjour
Nous voulons vous raconter une expérience récente (juillet 2022) qui nous est arrivée.
Sommes libertins depuis de très nombreuses années et avons déjà eu de nombreuses expériences (couples / trios F & H) en clubs et plus en privées. Ce qui nous intéresse le plus sont les trios H bi sex (autant Md que Mr) car Md est très excitée que Mr rencontre seul également des H bi et dans les trios avec elle.
Avons eu quelques amants bi mais ces derniers n’étaient pas forcément libres (mariés ou en concubinages) ce qui compliquait très souvent les rencontres.
Dernièrement une ancienne connaissance de Md qui fraîchement libre a refait « surface » dans le monde libertin est c’est rappelé aux bons souvenirs de Md (il avait gardé son tel). Nous avons donc repris contact et dans la première soirée Md est retombée sous son charme de plus il était bi…
Les regards étaient différents l’ambiance était plus chaude il flottait dans l’air quelque chose de différent. Au moment des câlins Md a embrasser très très sensuellement son ancien galant très longtemps.
A force de gestes de caresses d’embrassades et des mains dans les sous vêtements ils étaient très chauds. Puis des chuchotements entre eux s’opéraient sans que Mr puisse comprendre, à un moment donné Md a exigé que son Mari vienne sucer la queue de son amant afin disait elle « la faire grossir »
L’amant se prenant aux jeux de sa compagne rajoutait « oui viens me sucer la lopette » À. Ces mots Md s’exilaient plus et emprisonnait dans sa main les cheveux de Mr afin d’imprimer le rythme d’une bonne fellation. Pendant que Mr à genoux entre les 4 cuisses essayait de donner le meilleur de lui pour pas décevoir Md l’amant et Md s’embrassait langues profondes et des gémissements s’entendaient de plus en plus fort.
La fellation était inutile car l’amant bandait dur et son gland touchait fréquemment le haut du ticket de métro de Md (car la micro jupe était par terre) et la coquine avait oublié de mettre un sous vêtement.
Md donne l’ordre suivant « lopette allonge toi et déshabille toi « 
Mr s’est tout de suite exécuté Md s’est placée en 69 sur lui. L’amant avait compris le message et s’est placé en levrette derrière son amante en se déshabillant il a placé un préservatif sur sa queue et l’a pénétrée de plusieurs poussées successives car la queue était d’une dimension incroyable. Une fois calé l’amant imprimait un va et vient de plus en plus rapide à son amante.
A un moment donné Md à demandé une chose rare Stp mon chéri (l’amant) retire ton plastique et prend moi et lopette te sucera mieux.
Les ébats ont continué longtemps et entre coupés par des pauses et des embrassades.
Un fait nouveau s’est également produit Md a pris la main de son amant et l’a entraîné dans la chambre conjugale (ce qui n’arrivait jamais car nous possédons plusieurs chambres d’amis) ils ont continué à s’embrasser nus sur le lit et elle lui a chuchoté « je t’aime »
Toute la nuit n’a été que râles et calmes et cris.
Le lendemain matin elle annonçait « c’est mon nouvel amour et tu devras faire avec » en annonçant à son mari
« on se verra quand on voudra et quand tu seras là tu devras nous nettoyer après « 
L’amant souriait à cette annonce et renchérissait « t’as compris lopette ? »
Mr s’inclinât et baissa les yeux et dit « oui » .
Autant les plaisirs étaient partagés par la lopette de mari que l’amant et sa maîtresse.

Soyez le premier à commenter cette contribution