Salon de l’érotisme 2019

Par les coquinous le 12 juillet 2021 5
Dans Expériences de candaulistes

Bien vite le déconfinement total et l’organisation de nouveaux salons de l’érotisme !
Êtes-vous déjà allé.e.s à un salon de l’érotisme ? Non ? Quel dommage !
Nous, nous y allons chaque fois et nous y plaisons beaucoup. De belles animations, des stands où je trouve de belles tenues et divers objets coquins, mais également de beaux "contacts" débouchant parfois sur des rdv.
Voici le compte-rendu d’une de nos soirées au salon de l’érotisme à Liège :
Pour nous y rendre je m’habille toujours de manière ultra-provocante, sans crainte de rencontrer des personnes que nous connaissons car si ils-elles sont là ...
Ce jour-là, il devait être aux alentours de 20 h lorsque nous y sommes entrés. Je portais mes stilettos rouges, une mini jupe noire transparente en dentelle, un body noir également en dentelle et très échancré, un string et pas de SG. Pour une fois, pas de bas nylon ni de collant.
Dés l’entrée je fis sensation (en toute modestie), je sentais tous les regards sur moi ce qui m’excita immédiatement.
Nous tenant par la taille, Yanis et moi parcourions les diverses allées et j’ai acheté quelques dessous super coquin. Un des buts est à chaque fois d’exciter le maximum d’hommes et de femmes, mais également de faire de belles rencontres quelques fois.
J’aime me faire tripoter, vous le savez, dans ce genre d’endroit les occasions ne manquent pas et pas une fois je n’y ai échappé.
Les meilleurs moments, pour ce faire, sont lors des shows. La foule s’amasse devant la scène et nombreuses sont les mains qui se frottent sur mes fesses. Des mains, mais il arrive aussi que ce soit des sexes sortis des pantalons, je sens la différence.
La soirée que je vais vous raconter s’est déroulée d’une manière inhabituelle, mais elle nous a laissé un beau souvenir.
Un show, durant lequel je m’étais bien faite pelotée, s’est terminé et nous avons décidé d’aller nous asseoir à une table pour boire un verre.
Tandis que Yanis était parti chercher les boissons, un homme d’une quarantaine d’années s’est approché de moi et a commencé à me parler. Pendant qu’il me parlait, sans m’en demander l’autorisation, il s’est assis à côté de moi. Lorsque Yanis est revenu avec les verres j’étais en plein fou-rire, je ne sais plus pourquoi.
J’ai fait les présentations et Yanis est reparti au comptoir chercher un verre de vin pour André (l’homme). Seul avec moi, André a posé une main sur ma cuisse en me demandant si mon mari ne dirait rien. Je pense qu’il aurait d’abord pu s’enquérir de mon accord, même si le fait que je ne lui dise rien lors du contact sur moi était un assentiment de ma part.
Je lui ai répondu que Yanis n’était pas jaloux et j’allais ajouter que trop jeune pour moi il ne serait pas question d’aller plus loin, quand Yanis est revenu.
Donc c’est en sa présence, et la main d’André sur moi, que je le lui ai dit.
Il a tout tenté pour essayé d’arriver à ses fins et est resté très gentil malgré tout.
Yanis lui a expliqué que seuls les hommes âgés convenaient à nos fantasmes (surtout les miens, hi hi).
André nous a alors posé beaucoup de questions auxquelles j’ai répondu, mais un nouveau show allait commencer et je lui ai dit que je tenais à y assister.
C’est à cet instant qu’il m’a demandé si il pouvait rester derrière moi pendant que nous y assisterions car il avait remarqué lors du précédent que des hommes m’avaient caressée et que je m’étais laissée faire, précisant même que lui n’en avait pas la possibilité.
Je lui ai répondu qu’il le pouvait, mais qu’il ne devait pas empêcher à d’autres mains de me toucher également. Yanis s’amusait comme un fou à entendre les questions d’André, ainsi que mes réponses.
Durant tout le show plusieurs mains se sont baladées sur moi, mais un doigt m’a également pénétrée (André m’a signalé à l’oreille que c’était le sien).
Malgré tout le plaisir que j’ai pris durant cet instant, je ne tenais pas à baiser avec André. Et pourtant j’étais hyper excitée !
Il me l’a encore proposé et, à nouveau, je lui ai expliqué qu’il était trop jeune.
Le show fini il a retiré son doigt d’en moi et je l’ai vu le porter à sa bouche. Ensuite il s’est tourné vers Yanis et lui a dit que "malgré tout je tiens à vous offrir un verre". Nous avons accepté et, pendant que nous prenions place à une table, il est allé passer commande.
Il a déposé les verres puis nous a demandé de l’excuser 2 minutes car il avait un appel gsm à faire.
Quand il est revenu il nous a dit avoir une proposition à nous faire, nous l’avons écouté (et pendant qu’il nous expliquait il me caressait la cuisse).
André : "Je viens de joindre un ami qui vit seul, il a 68 ans et serait intéressé à vous rencontrer ce soir".
J’ai regardé Yanis et ai compris qu’il n’était pas contre.
J’ai demandé quelques renseignements sur l’ami et, satisfaite, ai dit oui.
André : "Mais si vous le voulez bien j’aimerais pouvoir vous regarder".
Je lui ai dit que Yanis ne participerais certainement pas, que généralement il est seulement voyeur.
André : "Ainsi nous serions 2, ce serait encore mieux".
Sans s’éloigner de nous, il a recontacté son ami et nous sommes partis.
Vrai ou pas, il nous a dit habiter non loin du salon (hall des foires à Liège) et être venu à pieds. Ainsi donc il fallait qu’il vienne en voiture avec nous et que nous le ramenions. Cela ne nous dérangea pas.
Quand il nous a donné l’adresse il se fit que Yanis connaissait très bien l’endroit, c’était à un petit 1/4 d’h et facile d’accès.
Nous roulions depuis moins de 5 minutes quand André s’est avancé sur son siège et a demandé : "J’ai compris que madame ne veux pas faire l’amour avec moi, mais accepteriez-vous qu’elle vienne à l’arrière et que je puisse la caresser durant le trajet ?".
Yanis n’a pas répondu mais s’est arrêté presque aussitôt en me disant : "Vas-y si tu veux".
Je suis descendue de la voiture et ai pris place à l’arrière à côté d’André. Yanis n’avait pas redémarré que déjà André me titillait le clito !
J’avoue qu’il était doué pour donner du plaisir de cette façon et je n’ai pu m’empêcher de...
... de lui dire que si je ne baiserais pas avec lui j’étais d’accord de le sucer maintenant ou après avoir couché avec son ami.
Il m’a dit préférer après.
Et nous sommes arrivés chez l’ami.
A suivre.
PS : je sais que vous souhaitez plus de sexe, mais j’aime être assez complète dans ma narration et ce qui suivra sera plus hot.
Bisous,
Valentine

5 commentaires

Salon de l’érotisme 2019

Par Bastloiret le 14 juillet 2021

Valentine tu fais monter la désir cest excellent.
La volonté de faire lamour qu’avec des hommes murs sa me plaît beaucoup moi qui aime beaucoup les femmes mures.
Vous racontez super bien les histoires merci à vous deux

Salon de l’érotisme 2019

Par Sensuelchou le 13 juillet 2021

Pour notre part, nous aimons beaucoup vos descriptions qui sont toujours très sympas et qui montrent bien aussi la complicité qu’il y a entre vous deux.....alors ne changez rien dans vos récits svp !!!

Salon de l’érotisme 2019

Par Paul1705 le 12 juillet 2021

Bonjour
Des belles histoires coquines comme nous aimons.
Hâte de lire la suite.

Salon de l’érotisme 2019

Par pathon le 12 juillet 2021

Decidement,ma pause de midi devient de plus en plus interessante,pourquoi du sexe hard dès le debut,point trop n en faut pour faire monter l envie d attendre la suite.le rythme me convient,meme si je sais devoir attendre 2 jours pour la suite.
Scenariste dans le porno vous irait très bien,ca remonterait le niveau des daubes actuelles.

Salon de l’érotisme 2019

Par homme69 le 12 juillet 2021

Bonjour.
Toujours autant de belles histoires coquines à souhait. Vivement la suite.......