Simple mais efficace

Par Tony86 le 3 mai 2021 1
Dans Expériences de candaulistes

Hier en fin de matinée, pris d’une belle envie de coquiner, nous avons cherché sur notre site de référence un partenaire pour la fin de l’après-midi. Coup de chance, les choses étaient réglés assez vite, après quelques échanges tout de même pour caler les attentes de chacun et voir les profils. Un rendez-vous pris pour la fin de l’après-midi.
Vers 17 heures Dimitri un bel apollon de trente ans est arrivé... et -montre en main, les présentations faites- il n’a pas fallu 5 minutes pour qu’il soit dans la bouche de madame (laquelle m’a surpris par son audace et son envie d’aller si vite à la queue...). Puis le rythme s’est ralenti, S a pris son temps et s’est escrimé sur ce membre de belle taille pendant 10 bonnes minutes, le bougre exprimait sa satisfaction par moult grognements et des propos aimables ("tu suces bien dis-donc ! Oula, quelle suceuse ! Bon sang qu’est-ce que tu suces bien, on voit que tu aimes ça !...") Effectivement, Mme était déchainée sur cette belle queue et puis d’un coup elle s’est levé en disant "bon on monte ?"... Le ton était interrogatif mais l’attitude sans équivoque : S voulait passer à la phase deux.
Arrivés dans la chambre que nous avons dédiée à ces activités lubriques (nous ne voulons pas le faire dans notre lit, qui nous est réservé) S a repris sa pipe (mais bon sang on aurait dit qu’elle n’avait pas sucé depuis un siècle alors que la veille encore j’étais dans sa bouche !) et Dim s’est occupé de sa petite moule bien serrée à coup de langue alerte tandis que j’observai tout ça d’un oeil intéressé et coquin (je suis rentré dans le jeu un peu plus tard, quand la bouche de ma chérie a été enfin libre, pour y fourrer mon membre). Le beau trentenaire s’est bien affairé sur Mme, d’abord avec un bon missionnaire vigoureux -elle adore être les cuisses écartées, jambes en l’air, et se faire limer- un missionnaire qui l’a faite crier à souhait, avant que je suggère à ce bon baiseur d’explorer le fondement de Mme (son petit cul que j’avais préparé). Malgré ses protestations, S s’est retrouvée sur le côté avec cette belle queue qui lui fouillait l’arrière train, ma main attentive et active sur sa moule et son clitoris, et ma queue dans sa bouche pour parfaire le tout. Le jeune homme l’a prise ainsi puissamment tandis que S criait son plaisir et en réclamait encore...
Finalement elle s’est dégagé d’un coup (assez d’être prise par le cul, sans doute), elle a mis le garçon sur le dos et s’est escrimé sur sa queue jusqu’à lui faire tout cracher. Presque tout a été bu, sauf une petite giclé qui a coulé sur le ventre musclé et que Mme a bien nettoyé.
C’est ce qu’on appelle un belle baise efficace et sans fioriture ("j’ai bien joui" m’a confié ma chérie après son départ). Nous étions tellement chaud qu’on s’est remis au lit (dans le notre...) pour se redonner du plaisir, encore une fois...

1 commentaire

Simple mais efficace

Par candopaq le 4 mai 2021

Excellent récit très bien détaillé et délicieusemnt bandant.
Comme elles sont belles ces femmes sexuellement audacieuses…
Merci pour l’ensemble de vos participations qui sont toujours très enivrantes.