Son Nouvel amant (12)

Par jipi4931 le 7 avril 2021 1
Dans Expériences de candaulistes

Je sais que cela fait longtemps que je ne suis pas revenu ajouter ma contribution, mais le temps a passé très vite peut-être du fait de notre vie de couple partagé. Pendant ces 3 derniers mois j’ai été terriblement excité à chaque fois qu’Arnaud est venu chercher Claire le dimanche soir et que je savais que le soir même ils allaient baiser comme des malades pour rattraper leur semaine de chasteté (enfin presque) et que durant toute la semaine à venir et plus encore le samedi, Claire allait se soumettre sans protester à son Homme, à son Maitre.
Une des semaines, entre deux confinements, a été un peu particulière parce qu’ils sont partis en vacances tous les deux avec un couple d’amis d’Arnaud. Ils ont loué en Corse une magnifique villa qui donne sur la mer. En fait d’amis, Arnaud s’était lié avec ce couple via un site échangiste et après quelques échanges épistolaires et de photos, ils en ont conclu qu’un certain nombre de points communs leur permettrait de se donner un peu de bon temps.
Elle 45 ans, lui 56, très bon niveau intellectuel, belles situations et bonne éducation. Mais ce que Claire a découvert pendant leur séjour était que Lui était un obsédé du sexe et qu’Elle était bi. Tous les ingrédients étaient donc réunis pour qu’ils passent d’excellentes vacances.

Dès le premier soir de leur installation, le ton a été donné par Arnaud qui a décrété qu’en dehors de sorties chez les « textiles » ils passeraient la semaine complétement nus, dedans comme en dehors de leur maison et que s’ils se faisaient livrer de la nourriture ou autre ce devait toujours être Claire qui irait ouvrir la porte, réceptionner la marchandise et répondre positivement aux avances éventuelles des livreurs, ce qui ne manqua pas d’arriver. Claire m’a raconté en détail cette première nuit de débauche. Guy et sa femme Émilie qui sans y être invités ont accompagné claire et Arnaud dans leur chambre et ont partagé leurs ébats.
C’est Émilie qui a donné le ton en léchant la chatte de Claire, parait-il une vraie professionnelle, avec une maitrise de sa langue à faire jouir tout un couvent de bonnes sœurs, elle lui a d’abord léché les lèvres à grands coups de langue, qu’elle a ensuite introduite dans son vagin en la faisant aller et venir comme la bite que Guy lui avait mise dans la bouche. Quand elle a senti Claire bien excitée elle est revenue sur son clitoris qu’elle a léché en allant de plus en plus vite, de plus en plus fort jusqu’à la faire jouir dans des gémissements et des spasmes de plaisir qui ont à leur tour déclenché la jouissance de Guy qui a répandu son foutre dans sa bouche alors qu’Arnaud répendait le sien dans le cul d’Émilie qu’il avait besogné en même temps que celle-ci faisait jouir Claire.

Le lendemain, après une matinée de plage, ils se sont fait livrer des plats chinois, comme prévu Claire, entièrement nue, a été ouvrir la porte. Le livreur, très professionnel ou homo allez savoir, n’a pas pipé. Claire a été un peu déçue parce que c’était parait-il un beau gosse. Ce qui n’a pas été le cas le lendemain. Après encore une journée de plage, ils ont commandé des pizzas. Toujours entièrement nue Claire a été ouvrir la porte et s’est trouvée en face d’un ‘bad boy’ tatoué partout. Il a posé les pizzas sur le guéridon de l’entrée et sans rien lui dire l’a prise par les cheveux et l’a fait mettre à genoux la tête à hauteur d’une excroissance difficile à dissimuler. Elle lui a baissé son boxer short et s’est trouvée face à une très belle bite en pleine érection qu’elle a d’abord caressée, branlée doucement avant de l’enfourner dans sa bouche et de lui pratiquer une bonne pipe.
Quand il a jugé que la fellation avait assez durée, il l’a faite se relever, l’a plaquée au mur, l’a pénétrée d’un seul coup sans autre forme de procès et s’est mis à la besogner à grands coups de reins en ahanant et en arrachant à Claire des gémissements de plus en plus saccadés jusqu’à ce qu’elle soit envahie par un violent orgasme alors que lui se retirait et lui arrose ses fesses de son foutre. Avant qu’il ne remette son boxer elle s’est de nouveau agenouillée devant lui et lui a nettoyé sa queue avec sa langue. Juste avant de repartir il l’a embrassée sur la bouche en lui disant qu’elle était une vraie petite salope et que s’ils recommandaient des pizzas c’est lui qui reviendrait. Effectivement il est revenu deux fois pendant leur séjour et ça été le même scénario à chaque fois.

Pour ce que Claire m’en a dit ils ont passé une très bonne semaine avec leurs nouveaux amis et toutes les soirées et nuits ont été consacrées au sexe dans toutes ses formes à deux, à trois et à quatre. Elle m’a dit avoir beaucoup joui et avoir pris goût à lécher une chatte de femme surtout quand elle était trempée d’excitation.

Une fois rentrés nous avons repris le rythme des alternances jusqu’à ce nouveau confinement qu’elle m’a demandé vouloir passer chez Arnaud. Ce que j’ai évidemment accepté même ou surtout après qu’elle m’ait dit qu’Arnaud et elle voulaient se marier ! Non pas un mariage officiel devant Monsieur le Maire, mais un mariage officieux en Ecosse ou aux États-Unis, qu’elle en avait très envie pour en quelque sorte officialiser son couple avec Arnaud. Comme elle avait envie que je sois son témoin !
Je dois dire que sur le moment j’ai été assez secoué et qu’il m’a fallu plusieurs minutes avant que je la questionne sur ses réelles motivations.
En résumé, pour elle c’était simple, elle m’aimait mais elle était aussi très amoureuse d’Arnaud et quitte à vivre avec deux hommes elle voulait se sentir l’épouse de chacun de nous, lui apporter d’autres jouissances, qu’elle ne regrettait qu’une chose, ne plus être en âge d’avoir des enfants sinon elle aurait voulu qu’il l’insémine, qu’il l’engrosse, qu’il lui fasse un bébé, être enceinte de Lui, par son sperme.
Pour être tout à fait honnête, même si ça peut paraitre complétement fou j’aurais moi aussi adoré la voir enceinte d’un autre homme, surtout d’un homme dont elle serait follement amoureuse. Savoir qu’elle portait l’enfant d’un autre, qu’elle avait joui, aimé cet homme en recevant sa semence, en lui offrant son ventre, sa fertilité.
Quant aux motivations d’Arnaud, hormis le fait qu’il était aussi amoureux d’elle, il voulait que sa soumission sexuelle soit celle d’une épouse, une épouse infidèle, vicieuse, délurée, perverse, sale, une épouse que ses amis lui envieraient et qu’elle cherche à les séduire eux ou d’autres hommes devant lui, qu’elle le trompe avec eux ou d’autres sans qu’il en soit averti mais qu’elle lui raconte tout après, qu’il sente sur elle l’odeur du stupre, d’un autre mâle. Parce qu’une fois mariés, même comme ça, il savait qu’il jouirait de jalousie qu’elle le fasse cocu comme moi je jouissais de jalousie d’être cocu. Il voulait une épouse salope, telle qu’il aurait voulu que soit sa femme maintenant décédée mais qui manquait totalement de fantaisie.
Elle, elle se sentait redevable à Arnaud qui avait su extirper du plus profond d’elle toutes ses peurs, ses frustrations, ses freins à l’expression de sa sensualité, pour ça elle était prête, voulait lui offrir tout ce qu’il attendait d’elle et aussi prendre du plaisir dans l’adultère comme elle en avait pris en me faisant cocu avec ses amants passés et qu’elle en prenait en me faisant cocu sexuellement et sentimentalement avec Arnaud.
Seul bémol dans l’immédiat, le confinement, la fermeture des restaurants, des cinémas ou autres lieux de rencontre possibles. Mais si cette situation perdurait et qu’ils ne pouvaient pas se « marier » rapidement ils ont déjà envisagé d’utiliser des sites de rencontre par internet avec des hôtels ouverts pour des 5 à 7 qui leur permettraient de réaliser en partie leurs fantasmes. Mais m’a-t-elle expliqué, en partie seulement parce qu’Arnaud ne se sentirait vraiment cocu et elle infidèle que le jour où il serait son mari, même si ça n’était qu’un mariage factice.

Après toutes ces explications que voulez vous que je dise, sinon donner mon accord à ce qu’elle se confine avec lui et qu’ils se « marient ».

1 commentaire

Son Nouvel amant (12)

Par Maxwell le 7 avril 2021

bonjour,
Je suis avec un grand intérêt le fil de vos confidences. Bravo pour l’excellente restitution de vos émotions, et sentiments accompagnant les activités perverses de votre épouse. J’aurai voulu savoir si vous continuez de temps en temps à la posséder. Faites vous encore l’amour avec elle ? Quelles sont vos pratiques sexuelles quand elle est absente ?
Merci d’avance,