Un dimanche en campagne

Par Tony86 le 11 octobre 2021 1
Dans Expériences de candaulistes

Hier Madame n’était pas d’une humeur très badine. Peut-être parce que nous avons négligé notre séance de piscine du dimanche matin.. 1000 mètres en brasse coulée, ça fait toujours du bien. En début d’après-midi, quand j’ai essayé de la motiver pour aller en club -celui que nous fréquentons le plus souvent a un bel espace balnéo- elle était encore réticente et puis à fini tout en grognant par aller mettre ses jolis escarpins (mais en gardant son jean égayé d’un gilet rose fort seyant, avec une belle échancrure sur ses jolis petits seins. Pas vraiment dans un style "club" mais elle faisait très envie. Elle fait toujours envie, avec son cul de diablesse qui pour la circonstance était parfaitement moulé !...).
A l’arrivée nous avons papoté quelques minutes au bar avec Chantal et son mari... quelques échanges sur la façon dont eux et nous avons occupé la période Covid. Puis nous sommes assez vite partis dans la partie coquine du club, sans passer par le vestiaire. Ma chérie qui s’était montrée peu empressée à venir s’est tout de même trouvé rapidement -quelques minutes plus tard à peine- en train de sucer un bel homme dans la chambre à hublot, celle où elle aime bien être vue en action. Puis j’ai fait rentrer un deuxième baiseur, moins bien membré mais assez attentionné qui s’est concentré sur sa chatte, avec une langue parait-il experte (c’est ce que S m’a confié au retour). L’un en bouche, l’autre en cunni..... j’ai observé ce joli spectacle un bon quart d’heure d’un oeil intéressé, et excité. De temps en temps les deux baiseurs échangeaient leur place. Comme aucun ne se décidait à la baiser, j’ai tendu des capotes et Guy, celui qui avait la plus grosse queue s’est décidé à enfiler ma belle, pour quelques aller-retour seulement... il s’est vite lâché !
Devant cette Bérézina de la baise, parce que ma chérie aime bien être prise un moment, et vigoureusement, nous avons gentiment remercié ces deux bretteurs, puis fait fait rentrer un troisième -Seb- qui patientait en matant. Lui, quoiqu’un peu corpulent, s’est montré bien vigoureux et endurant. Ma chérie a beaucoup crié, du moins quand il n’était pas dans sa bouche... Pour terminer, c’est Pascal qui est venu se glisser dans la chambre, pipe, pénétration en Andromaque.. Spectacle magnifique là encore.
Nous avons conclu l’après-midi par un bref séjour dans le sauna, où Mme a sucé Antonio, un italien qui lézardait là (belle queue, bien courbée, bien raide) puis par un long séjour dans le jacuzzi brûlant. Au retour Madame était d’humeur plus badine et a commenté les prestations des uns et des autres pendant les 30 minutes de voiture. Son visage était celui d’une belle femme détendue qui vient de se faire bien baiser et qui s’en trouve fort aise. "C’était bien" a-t-elle convenu. J’espère qu’elle en dira de même samedi soir quand nous rentrerons de la soirée GB prévue au même endroit.

1 commentaire

Un dimanche en campagne

Par Cmoi1664 le 11 octobre 2021

Où est ce club que l’on puisse admirer les talents de madame et pourquoi pas lui donner un peu de plaisir !!!
Si envie, vous pouvez m’écrire !!!