Un dimanche ... spécial

Par les coquinous le 3 juin 2021 3
Dans Expériences de candaulistes

Comme je vous l’avais annoncé, ce dimanche nous avons répondu à une invitation particulière. Il a s’agit de nous rendre chez un monsieur à particule, ayant des avoirs dans plusieurs sociétés de notre pays et hors frontières.
Il nous avait prévenu qu’il ne serait pas seul, mais nous pensions à tort qu’il y aurait un de ses amis avec lequel il partagerait le corps et les formes de Valentine. Ce ne fut pas exactement ça !
Quand nous sommes arrivés, étaient déjà présents trois autres hommes ainsi qu’une toute jeune femme (elle doit avoir 20 ou 21 ans) au corps sculptural. Edouard (pseudo d’emprunt anonyme de notre hôte) m’a expliqué qu’il s’agissait d’une professionnelle venue passer la journée et mise à disposition de tous.
Tous les volets étaient fermés, seuls de petites lampes disséminées dans toutes les pièces diffusaient une faible clarté. Sur une table il y avait toutes sortes de bouteilles d’alcool et de vins, de beaux verres et 2 bacs à glaçons.
La demoiselle, habillée d’une robe longue transparente et fendue sur les 2 côtés, buvait un verre en compagnie des 3 hommes dont 1 lui caressait les fesses. Pour précision, le plus jeune des hommes devait avoir +_ 60/65 ans, le plus âgé (Edouard l’a dit à Val) 84 ans !
Ce n’était pas vraiment ce à quoi nous nous attendions, le mot "partouze" n’avait pas été prononcé lors de l’invitation mais c’est ce qui allait avoir lieu.
Attention, cela ne nous dérange pas, mais j’en ai fait la remarque à Edouard en lui disant que nous aurions préféré être avertis.
Val s’était vêtue assez simplement : mini-robe ras le fessier, SG à balconnets, string dentelle, escarpins. Pas de bas nylon.
Lorsque nous sommes entrés dans le salon Edouard nous a présentés à tous. 2 des hommes ont donné un baiser chaste à Val, mais le 3ème (Julien, 84 ans) l’a attirée et plaquée contre lui avant de l’embrasser à pleine bouche tout en prenant possession manuelle de son cul.
De mon côté je n’avais d’yeux que pour la fille présente pour nous divertir tous.
Prenant Val par la taille, Julien la garda à côté de lui et s’amusait par moments à tâter ses fesses, y glissant parfois un doigt dans le sillon tout en regardant Cynthia (la professionnelle) qui, à genoux, pompait notre hôte et les 2 autres hommes. J’avais sorti mon engin et me masturbait calmement lorsque Val me toucha le bras et me fit signe du regard d’aller m’offrir à la bouche gourmande. Je ne me fis pas prier et présentai ma jeune queue à Cynthia qui commença en me caressant le gland avant de libérer sa bouche pour m’accueillir.
Edouard en profita pour faire tomber sa robe et 2 merveilleux seins en jaillirent. Ce n’était pas une énorme poitrine, Val m’a dit qu’elle devait faire du bonnet B, mais ils étaient fermes et les tétons assez proéminents. J’étais tout à mon plaisir quand j’ai détourné les yeux vers Val et que j’ai constaté qu’elle aussi se régalait d’un pénis, celui de Julien.
Un des autres hommes les avait rejoint et s’était mis à genoux derrière Val dont il avait ouvert la robe et lui palpait la poitrine.
Lorsque, par prudence, j’ai quitté l’excellente langue de Cynthia, Edouard est venu près de moi et m’a expliqué que la demoiselle avait été grassement payée afin d’accepter TOUS les caprices des invités, Val et moi y compris. Il me questionna de savoir si Valentine et moi refuserions certains comportements. Je lui ai dit que moi j’acceptais tout ce que ma femme autorise, mais qu’elle ne veut pas de marques visibles si sm léger.
Edouard en fut ravi et déclara à haute voix : "Messieurs, les 2 petites putes sont entièrement à vous et vos fantasmes, amusons-nous".
Je dois vous avouer que, même si elle ne l’est pas, j’aime quand on qualifie ma femme de petite pute ou salope lors de rencontres.
A SUIVRE
Yanis

3 commentaires

Un dimanche ... spécial

Par candopaq le 5 juin 2021

Quel plaisir d’admirer sa gourmande de femme s’offrir ainsi…
Oui, vivement la suite car c’est toujours un réel plaisir de lire les récits de vos "amusements".

Un dimanche ... spécial

Par Cokin&Cokine le 5 juin 2021

Impatient de lire la suite

Un dimanche ... spécial

Par waaxer le 3 juin 2021

Superbe récit, Valentine a-t-elle aimé vous regarder avec Cynthia ? Se sont elles mises en concurrence pour satisfaire tous ces messieurs ?