Un trio en sauna privé (3)

Par canlib le 9 octobre 2021 4
Dans Expériences de candaulistes

Un simple Lit

Je descendrai, un étroit escalier… Pour aller voir cet espace relax…
Comment vous le représenter ? Vous descendez, pour trouver à gauche dans une petite pièce, un lit avec un matelas de pastique où on peut s’allonger même mouillés.
A la droite de ce lit, une table avec deux chaises.
Une mini étagère vous propose des chips, du vin, des verres avec un frigo pour les boissons froides ! Vous réglez les consommations en sortant, de quoi prendre le temps quand vous venez ainsi à deux au sauna privé.
Mais bon, à trois… je ne pense pas qu’ils prendront le temps de boire un coup. Nous n’avons que deux heures, ils passeront probablement du temps sur le lit !

Je remonte, ça fait tout de même longtemps qu’ils sont dans la piscine ! Qu’est-ce qu’ils peuvent bien faire ?
(Note de l’auteur, il est toujours bon d’avoir une caméra qui filme… surtout quand on s’absente… ça peut expliquer certaines situations… lever certains doutes. On en parle plus tard ?)

Le doute mêlé à l’excitation

Je ne suis pas con ! si si je vous assure…
On pourrait même me qualifier de quelqu’un d’assez intelligent, qui a une grande expérience autant commerciale, technique, …
Je suis éduqué, j’ai fait des études, j’aime lire, j’aime la science, j’ai un poste à responsabilité, …

Mais pourquoi le dire ?
Oh, pas par ego ! Loin de là ! Je n’aime pas, et j’ai toujours préféré la fausse modestie comme stratégie dans pas mal de négociations.

Mais comment dire ? Un mari candauliste perd-t-il ses facultés d’intelligence ?
Un mari candauliste qui aime sa femme, peut-il rester à distance, avec le risque que Miss aille trop loin ? Que Miss franchisse des barrières, des limites ?
Je ne sais pas… Ôtez-moi d’un doute ! Suis-je seul au monde ? Ou quelqu’un peut-il me comprendre ?

Je remonte, discrètement, lentement.

Je les vois ! Encore au beau milieu de la piscine !
Tiens… Une superbe photo, que je vous explique : elle… ne me vois pas, a les yeux fermés, leurs bouches sont collées ! Leurs corps encore plus collés, encore plus de passion ! Ses seins se maman sont pressés contre les pectoraux de ce sportif ! La main de mon épouse, avec ses ongles rouges par le vernis agrippe les épaules de cet homme ! Elle le tire encore plus ! Pourquoi ? Plus de passion ? Lui, a sa main derrière le cou de mon épouse, pour lui aussi la tirez contre lui !
Je les vois… à travers deux cordes qui délimitent le bassin, deux cordes qui donnent alors à la photo un joli cadrage avec une jolie ouverture de diaphragme sur l’objectif.

Je m’assieds sur le rebord du jacuzzi pour regarder le spectacle, dans la piscine devant mes yeux. Mon épouse qui n’a pas un regard pour moi ! Elle est juste en transe on dirait avec ce mâle qui semble lui donner du désir, de la passion, de la chaleur !

C’est chaud !

Elle qui souvent aime « prendre » les caresses, surtout au début… elle l’embrasse dans le cou, elle pose la tête sur son épaule, c’est très érotique, elle lui donne « un truc », elle lui fait sentir « un truc »…

C’est chaud !

Il se penche en arrière ! Leurs bassins toujours collés l’un à l’autre !

C’est chaud !

Elle revient vers lui, de nouveau corps contre corps, ses pieds autour des fesses de son amant, pour mieux le garder contre elle !
Les mains des deux partenaires sont collées dans le dos de leur vis-à-vis ! Ils ne veulent pas laisser l’autre filer !

C’est chaud !

Il la remonte ! Il est fort ! Son bras tatoué montre encore plus sa puissance !
Il tète de nouveau ce sein de maman, ce sein qui illustre la féminité de mon épouse !
Il tète un téton qui montre par sa dureté toute l’excitation, le désir et l’envie d’une épouse qui était stressées il y a moins d’une heure, et qui, là, n’a plus un seul regard pour son mari. Une épouse qui est en pleine passion avec un homme qu’elle n’a jamais vu, un homme qu’elle ne connait pas, un homme sélectionné par un mari candauliste qui avait envie de revivre ces moments, de prendre de telles photos et de filmer ce chef d’œuvre d’érotisme !

C’est chaud !

Son bras tatoué hors de l’eau qui montre de nouveau cette puissance ! Avec ce bras, plié à 45 degrés, il a pris l’arrière de la tête de ma si charmante épouse en main ! C’est bestial, c’est érotique, c’est très chaud ! Elle ferme les yeux et sers la bouche comme pour contenir un plaisir !
Il lui embrasse le cou, le lobe de l’oreille, il semble l’exciter ainsi !
Mais je ne vois rien de ce qui se passe sous l’eau ! Cela me fruste !
J’aimerais être un poisson dans l’eau pour venir regarder de près ! Je ne peux que penser que le pubis de mon épouse doit être caressé par cette queue qui doit bander ferme !

C’est chaud !

Ils sont ainsi occupés à s’exciter, moi le mari, j’ai… Je l’avoue ma queue en main… L’appareil photo dans l’autre main… A parfois prendre une photo, parfois passer en mode vidéo et filmer tout en me caressant.

C’est si chaud !

Ils se détachent ! Je me dis qu’ils vont pouvoir donc bientôt passer à la vitesse supérieure, à aller dans le jacuzzi où je me rappelle avoir bien mieux vu mon épouse sucer cette longue et grosse queue la dernière fois ! Ou iront-ils directement dans la petite pièce avec le lit pour se donner l’un à l’autre ? L’heure tourne, nous devons être sortis à 20 :00 !

Leurs têtes détachées, mais pas leurs bassins, ils rigolent… il a un joli sourire d’envie envers mon épouse ! Elle sent certainement le désir de cet homme contre son pubis ! Je me dis… Se dit un mari candauliste…

C’est chaud !

Mais voilà, il l’attire de nouveau à elle ! Et… « Salope » !!! Oui, je me dis ce mot dans ma tête !
Elle gémit !!! Elle place sa tête sur l’épaule de cet homme pour étouffer ses gémissements !

Elle monte… Elle descend !
La salope !

Elle l’embrasse de nouveau avec passion ! Les bouches collées… elle gémit, mais le degré d’excitation monte encore à voir ses gémissement tout simplement étouffé par ce baiser torride !

Elle monte… Elle descend !
La salope !

Mais que sont ces caresses ainsi pubis contre pubis !
Plus je me pose des questions, plus je me donne des doutes, plus elle gémit !!! Pas des cris, non, des gémissements !

Elle monte, elle descend.
La salope !

Pas sans capote ! On le sait bien ! Non ?

Elle monte, elle descend.
La salope !

Mon Dieu, et lui qui donne des coups de bassin !!!
Elle qui répond à ces coups de boutoir par des gémissements !!!

Elle monte, elle descend.
La salope !

Mes doutes… Je repense alors au passé !!!
A cette rencontre un jour dans un sauna « public » ouvert aux libertins, à une soirée privée libertine. Ce jacuzzi… cet amant qu’elle aime tant… Elle assise sur l’homme qui bandait !!!
Ma femme qui voulait sentir le gros membre de cet homme en elle ! Mon épouse qui avait dur de quitter les jambes de cet homme mais qui raison gardée, se détacha pour ne pas le laisser entrer en elle à cru !!! Ne vous en faites pas, elle a crié pour 4 plus tard, dans l’homme habillé alors de latex l’a pénétrée pour la faire crier devant tout le monde !

Ou ce moment dans un jacuzzi dans un club libertin, il y a 2 ans… Juste avant le Corona.
Cet homme hyper bien membré ! Qui a voulu la pénétrer dans protection, mais elle l’a vite repoussé ! Ne vous en faites pas non plus, plus tard dans une chambre, elle a aussi crié pour 4 quand équipé de cette protection, elle les jambes bien écartées, elle a crié tous ses poumons.

Ou ce moment, ces moments avec le couple si amis… Ce couple qui est la seule exception avec qui nous jouons sans protection ? Ces moments dans les jacuzzis où nous pénétrons nos partenaires à cru… Elle qui me dit toujours combien c’est bon ainsi dans l’eau…

Oh… Nombreuses réflexions vous me direz !!! Et bien, cela va vite à repasser tous ces moments dans votre tête en plein doutes !!!

Elle monte, elle descend.
La salope !

C’est chaud !

Mais que fait-il ? Que fait-elle ?
Elle a les yeux fermés ! Elle gémit ! Lui, la laisse toujours monter et descendre !
Mais il ajoute encore une atmosphère plus pornographique !
Il a inséré un doigt dans la bouche de mon épouse !!!
Tout en lui mordillant son oreille !
Elle gémit encore plus. Juste gémir !

Elle monte, elle descend.
La salope !

L’heure tourne. Presque 40 minutes dans la piscine !
Je m’ennuie, j’aimerais un peu une autre action. Mais je n’ose rien dire !
Elle semble dans son trip ! C’est trop rare de la voir ainsi se lâcher complètement, j’ai tellement peur de tout gâcher !
J’ai peur… Elle se lâche tellement que j’ai peur qu’elle ait repoussé des interdits, qu’elle se laisse trop aller pour ne pas oser dire non… Ou même, pire, que ce soit son corps à elle qui ait été vers cet interdit !
Je ne veux pas gâcher ce moment. Je ne veux pas les interrompre…
Prendre mon mal en patience… Me caresser…

Ne riez pas… un mari candauliste qui a peur de voir son épouse franchir des limites, franchir des interdits peut bander ! Peut se caresser ! Est-ce normal docteur ?

Elle monte, elle descend.
La salope !

Je me lève… Je marche le long de la piscine…
Elle finit par ouvrir les yeux… un sourire, un regard… Un regard plein de malice, pas un mot. Mais un regard qui me défie !!! Elle me défie de son plaisir !!!
Lui… La laisse s’éloigner ! Enfin, elle s’éloigne pour presque se mettre en position de planche.
Mais leurs bassins encore en contact… Je « vois » alors ce que je ne veux toujours pas voir !
Je le vois pourtant ! Non ? C’est tout de même clair ! Il est en elle !!! Ainsi… avec des jeux de la relâcher un pu pour la ramener vers lui, il entre et il sort.
L’eau semble montrer un joli calibre qui semble ne pas avoir de soucis.
Mes doutes sont toujours là !

Oui riez mesdames et messieurs ! Riez de ce mari candauliste qui même s’il voit le sabre entrer et sortir de son épouse, a toujours ces doutes !!! A toujours ses doutes !!!
Mais voilà, l’esprit candauliste est peut-être ainsi fait qu’il ne veut pas toujours voir la réalité ! Il veut attendre les explications avec madame, parler de « ces détails que je n’ai pas vu » ! Alors, riez en effet mesdames et messieurs !

Et ses yeux fermés… elle gémit de plus belle…
Elle sait que je la regarde !
Mais elle avance et recule sur ce sabre, tout en gémissant.

Ils finiront par « enfin » se libérer…
Ils passeront à la douche, elle passera par la case toilette… Lui descendra vers l’espace relax…
Je lui parlerai, oh… Pas plus de 30 secondes… Un mari candauliste a vite compris quand son épouse est dans le jeu, quand son épouse a « besoin » d’aller retrouver l’homme qui l’a tant chauffée !

Je lui demanderai donc, tout simplement, naïvement… « Il t’a pénétrée «  ?
Elle de répondre, de nouveau en vitesse : « je pense que l’ai bien senti oui »
Moi… doutes… enfin… « Mais, sans capote ??? »
Elle : « je pensais qu’il en avait une… Mais dans le moment, tu comprends ? »
Et là… elle part déjà vers les escaliers, rejoindre cet espace « relax ».

Je reste donc là avec mes doutes, mes questions, mon sentiment de mari candauliste qui voit le jeu qu’il a voulu lui échapper, mon sentiment de voir mon épouse plus libérée que jamais pour ces jeux ainsi en « trio », mon sentiment de mari qui aime garder le contrôle mais qui semble le perdre !!! Et ce n’est pas fini !!!

Voilà, les autres chapitres ne seront pas publié puisque nous vous fatiguons, et nous parasitons ce site.
En 10 ans, nous en avons des récits... Avec des moments de sorties en mode candauliste dans des saunas libertins en France, de nombreux trios de multiples "couleurs", des jeux cuckold essayés (mais des échecs, nous expliquons pourquoi), des gangs bangs qui ont amené certains moments assez spéciaux avec certains hommes que nous avons revus, des soirées privées à thème où la miss a pu jouer de manière spéciale avec certains hommes, ...

Voilà, au-revoir.

4 commentaires

Un trio en sauna privé (3)

Par canlib le 10 octobre 2021

Merci Mick1969, coupleanonyme, cando16 !
Merci...

Peut-être que Mick1969 a raison et que je devrais envoyer la suite par mail...
Ceux qui n’aiment pas nous lire n’ont pas besoin de suite... Et ceux qui ont envie, peut-être la voie du mail est la voie de la sagesse...

Vous parlez d’intolérance, mais nous le constatons de plus en plus...
Et pourtant... Et pourtant... Comme "libertin" ou "candauliste", nous sommes parfois les premiers à ne pas comprendre l’intolérance des gens par rapport à ces "pratiques" ! Mais ce qui est marrant, c’est qu’au sein d’une communauté libertine ou candauliste... il y a aussi cette intolérance présente !!!
Marrant...

Et pourtant... il y a 100 manière de vivre le libertinage, 100 manière de vivre le candaulisme... avec toutes ses variétés, ses passions, ...
Mais cela appelle à une certaine tolérance ! Même parfois une curiosité !!!
On peut ne pas être appelé à aimer certaines pratiques, mais à être curieux... comprendre, discuter... Ouvrir son esprit...

Un trio en sauna privé (3)

Par cando16 le 9 octobre 2021

Merci pour ce récit si bien raconté ! Ne nous privez pas par pitié de votre prose ; et si d’aucuns ne l’apprécient pas autant que nous, qu’ils se cassent à coup de pieds dans le prose, non mais !

Un trio en sauna privé (3)

Par coupleanonyme le 9 octobre 2021

Bonjour Canlib,
Merci d avoir partage votre experience j ai beaucoup aime. Je ne suis peut etre pas amateur de photo moi meme mais cela ne mempeche pas d apprecier votre recit et de respecter ceux qui aiment la photo. La photo c’est votre passion alors je pense que vous avez le droit d’en parler autant que vous le souhaitez et apres tout c est vous qui etes l auteur de votre recit.
Libre a chacun egalement d apprecier ou non votre histoire mais je trouve tres dommage de constater que certains sont intolerants sur le style d ecriture des autres ou le mode de vie . Des que les choses se font entre adultes consentants je pense que c est la liberte de chacun et jouer la police des moeurs releve du manque de respect ou de la condescendance. Nous avons chacun nos propres fantasmes envies et plaisirs et il n y a pas de hierarchie, de mieux ou de moins bien.
Continuez a ecrire et a partager vos recits et ne privez pas ceux qui ont plaisir a vous lire de vos histoires parce que certains sont grincheux. Vous ecrivez pour ceux qui partagent votre plaisir pas pour ceux qui vous jugent.

Un trio en sauna privé (3)

Par mick1969 le 9 octobre 2021

Mince,
Si, continue !
Moi, tu m’as pas fatigué avec ces récits, excellemment bien écrit, avec du style !!!!!!
Comme nous avons la même passion, je me transpose...
Tu as mon mail, n’hésite pas ! Hâte de lire la suite..