Un mariage qui...

Par les coquinous le 18 novembre 2021 2
Dans Expériences de conjoint(e)s

Parfois il m’arrive de faire des rencontres sans la présence de Yanis, c’est rare mais ça se produit.
La seule chose qu’il me demande est que je ne lui cache rien.
Voici une aventure qui m’est arrivée ce printemps lors du mariage d’une de mes amies :
Flo, que je connais depuis l’âge de 13 ans, nous avait invités pour la soirée se déroulant le jour de son mariage. Au départ j’avais été un peu vexée de ne pas être invitée à la cérémonie, mais j’ai appris que seule la famille y était conviée, alors...
Quand nous sommes arrivés il y avait déjà foule, nous avons félicité Flo et Roland, papoté un petit peu, puis les avons laissés car de nouveaux invités arrivaient.
Les tables, disposées en un grand U autour de la piste de danse, n’étaient pas nominatives, ce qui permettait à tout un chacun de prendre place où il le souhaitait.
Nous ne connaissions personne si ce n’est la famille proche de Flo, donc nous nous sommes assis assez loin du DJ afin de ne pas être abrutis par la sono.
Inconsciemment (je vous l’assure), j’ai pris place à côté d’un homme âgé. Yanis était à ma gauche, près d’un jeune couple qui s’est avéré fort sympathique tout au long de la soirée.
La musique de fond était bonne, l’ambiance fort agréable et, vers 23 h, vint le moment du gâteau puis de l’ouverture du bal par les mariés.
Comme souvent, l’animation musicale tournait autour des années 80’. Je ne suis pas très "disco", Yanis non plus. Par contre j’ai toujours adoré danser le slow, ce sont mon papa et mon grand-père qui m’y ont donné goût. A plusieurs reprises j’ai tanné Yanis pour nous rendre sur la piste de danse, régulièrement il a accepté, mais pas à chaque fois.
Boudeuse, lorsqu’il refusait, je sortais fumer une cigarette (je sais, il faudrait que je cesse). A quelques reprises mon vieux voisin de gauche m’y accompagna. Le pauvre homme, il était venu seul et personne ne lui parlait.
Ce devait être la quatrième fois que nous sortions fumer ensemble quand...
Il y avait de gros blocs en béton sur lesquels nous nous asseyons pour fumer lorsqu’il me demanda d’une petite voix :
- "Vous allez sûrement trouver ma question déplacée, mais est-ce que ce sont des bas nylon ou un collant que vous portez ?".
Je me suis aperçue que le pan de ma robe était entrouvert et qu’une bonne partie de ma jambe droite se trouvait assez dénudée.
- "Il n’y a pas de souci, oui c’est un collant", ai-je répondu.
Après ma réponse un grand silence s’est installé, nous continuions à fumer mais sans parler.
- "J’en porte rarement, mais la paire de bas que je voulais mettre était filée, donc j’ai mis ce collant".
- "Il met vraiment vos jambes en valeur, c’est un véritable plaisir de vous regarder danser avec votre mari, moi je suis seul et je danse dans ma tête".
Nos cigarettes étant terminées, nous sommes rentrés et avons regagné nos places.
Discrètement, au creux de son oreille, j’ai raconté à Yanis ce que l’homme m’avait dit. Il a ri, me disant que je ne pouvais m’empêcher d’allumer les pépés, où que ce soit et quand que ce soit.
- "Non, je ne l’ai pas allumer, du moins pas exprès", "mais puisque tu le dis je vais te montrer tout mon talent".
- "Je le connais ton talent, mais vas-y si tu en as envie, il a l’air très gentil".
Ainsi, lorsqu’une nouvelle série de slows arriva, je me suis penchée vers mon voisin et lui ai demandé de m’inviter à danser.
Il fut aux anges, se leva et me prit par la main pour m’emmener sur la piste noire de monde.
Il dansait fort bien, mais de manière correcte. Moi, échauffée par notre petite conversation, je commençais à avoir certains désirs et me collais de plus en plus contre lui. Il me tenait par la taille, quant à moi j’avais les mains croisées contre sa nuque. J’ai jeté un oeil en direction de Yanis et je l’ai vu nous regardant en souriant.
Quelle chance d’avoir un mari comme j’en ai un, si il était jaloux notre couple n’aurait certainement pas duré.
J’avais beau me frotter sensuellement à lui, je ne sentais pas la raideur de son sexe sur moi, alors mon pouce s’est mis à lui caresser le bas du cou, avec discrétion et douceur. Mais je ne sentais pas de réaction si ce n’est qu’il m’appuya plus fort contre lui.
Les slows se terminèrent et nous retournâmes nous asseoir. Moins de 5 minutes après il me demanda si je voulais l’accompagner pour aller fumer, j’ai dis oui.
Nous avons tiré 2 - 3 coups à nos cigarettes puis je l’ai remercié de m’avoir fait danser.
- "C’est moi qui vous remercie, il y a longtemps que je n’avais plus tenu une jeune femme dans mes bras".
Et là je me suis lâchée, mes mots ont été plus vite que ma pensée !
- "Vous voulez encore voir mon collant ?".
Il m’a regardée quelques secondes puis m’a dit qu’il en serait ravi.
Malheureusement il y avait plusieurs personnes non loin de nous, alors je me suis levée et lui ai dit de me suivre.
Marchant lentement, comme si de rien n’était, nous nous sommes peu à peu éloignés vers le fond du parc. Une fois à bonne distance, je me suis cachée derrière un gros arbre et ai ouvert complètement le bas de ma robe. Il était à 50 cm de moi, il regardait et je voyais bien que ça lui plaisait.
- "Vous pouvez toucher, on ne nous verra pas".
Sa main s’est avancée et le contact s’est fait. Il m’a caressée une jambe, puis l’autre, s’est mis à genoux et a laissé une main partir sur mes fesses. Plus le temps passait et plus il s’enhardissait, mais quand il a posé sa main sur mon entrejambes il m’a regardée d’un air étonné.
Ma petite culotte et mon collant étaient inondés de part l’excitation que je ressentais, sûrement qu’il ne s’était pas attendu à ça !
Remontant ses mains, il glissa ses pouces dans mon collant et dans le même temps me demanda : "Je peux ?"
- "Oui" répondis-je.
Il fit descendre mon collant, ainsi que ma petite culotte, jusqu’à mes genoux. Ensuite, tout en me pétrissant les fesses, il me donna plein de baisers sur ma chatte et lécha l’humidité présente.
Malheureusement, alors que je pense qu’il allait certainement commencer à me masturber, nous avons entendu des pas dans notre direction. Il s’est vite relevé et j’ai remonté ma culotte et mon collant. Effectivement, un groupe de personnes arrivait.
Dépités, nous sommes retournés dans la salle, à notre place.
- "La cigarette fut bonne ?" me demanda Yanis avec un rire sournois.
- "Oui, mais je n’ai pas su la terminer car un groupe de non-fumeurs est arrivé".
- "Pauvre chérie" dit-il en souriant, "peut-être voudras-tu aller en fumer une autre plus tard ou chez nous ?".
- "J’aimerais la fumer ici, elle aura un petit goût spécial, mais je te dirai lequel quand nous serons rentrés".
Nous étions en train d’en parlé quand j’ai senti une main de mon voisin se poser sur ma cuisse. Je l’ai regardé et, tout en dissimulant une partie de ma bouche, lui ai mimé un petit baiser pour marquer mon acceptation.
Il me caressait, ses doigts appuyaient fortement sur mon entrejambes, il se laissa descendre légèrement sur sa chaise et je sentis sa main tentant de s’introduire dans mon collant. Mais il n’y arrivait pas, ma position rendait la chose difficile. Je lui ai murmuré qu’il attende quelques instants, que j’allais revenir. J’ai expliqué la situation à Yanis qui a compris mon intention.
Durant mon absence Yanis s’était approché de l’homme et lui avait dit que j’avais l’air vraiment contente d’avoir fait sa connaissance, qu’il était d’accord que j’aille fumer autant de cigarettes que je le voulais et qu’il était d’accord pour tout ce que je désirais. C’était une façon de tout dire, mais sans rien dire explicitement.
Quand je suis revenue et me suis rassise à ma place, l’homme m’a dit que Yanis était vraiment un chouette gars, que nous formions un couple formidable contrairement à beaucoup de jeunes qui ne prêtent aucune attention aux personnes âgées.
- "Moi bien", ai-je dit, "D’ailleurs regardez". Et j’ai entrouvert mon sac de manière à ce qu’il y voie mon collant.
J’avais maintenant les jambes bien écartées, le sexe 100% accessible et le tout dissimulé sous la table recouverte d’une belle nappe.
A suivre,
Valentine la liégeoise coquine

2 commentaires

Un mariage qui...

Par Loulou6329. le 25 novembre 2021

Magnifique récit et super situation excitante !

Un mariage qui...

Par Ramses27 le 22 novembre 2021

Une soirée de toute beauté !!!!