Vacances en Sardaigne ......Dernière partie

Par erotisme85 le 17 mars 2021
Dans Fantasmes candaulistes

Jour 3

Nous nous réveillons tardivement après la folle nuit dernière . Tu te réveilles avec un léger sourire coquin . Tu me dis que tu as vraiment pris ton pied mais tes orifices commencent à être en feu . Nous nous douchons et enfilons nos maillots de bains. Nous recevons un sms d’Alessio qui nous propose donc de nous emmener découvrir les criques du coin à environ une heure de route en voiture. Comme Massimo est venu avec son véhicule, il nous propose de nous emmener, Massimo ne sera pas là, il doit bosser un peu cet après-midi . Nous prenons notre petit déjeuner . Alessio m’envoi un sms pour me dire qu’il nous attend sur le parking de l’hotel, tu es en string de bain sans soutif avec une petite robe blanche très légère . Je te fais part de l’un de mes fantasme, j’aimerai conduire pendant que tu es à l’arrière avec Alessio . Entendre et deviner ce qu’il se passe, en tentant de jeter un oeil dans le rétro de temps à autre . L’idée ne te déplait pas, l’heure de voyage passera ainsi plus vite et puis tu as encore en tête à quel point Alessio peut te faire du bien et à quel point tu aimes sa bite . Et puis l’idée de m’exciter ainsi te fait mouiller plus que tout . Nous arrivons, je demande à Alessio si je peux conduire, c’est une Mercedes SUV GLS, je lui propose d’aller à l’arrière te tenir compagnie, il en est ravi et ne se fait pas prier .Nous démarrons, j’entend Alessio revenir sur la soirée d’hier en te complimentant et en te dévorant des yeux . Je bande déjà au volant , j’aperçois la main d’Alessio sur tes cuisses, en te fixant droit dans les yeux . Il te demande de sortir tes seins, il a envie de sucer tes tétons, tu t’exécutes, une vraie petite chienne obéissante .Il prend l’un de tes seins dans sa grande main, le serre et met entièrement ton téton dans sa grande bouche à la manière de déguster un bon fruit . J’entend tes premiers gémissements, sa seconde main caresse ta chatte déjà toute trempée, tu serres sa bite à travers son maillot de bain, il est tout dur, tu as envie de le chevaucher, de t’empaler sur sa bite, qu’est que tu peux aimer sa queue épaisse. On ne t’avait jamais enculé de la sorte, si sauvagement, sans retenue, sans se soucier si tu as mal ou non, sans se préoccuper de ton plaisir, juste posséder ces fesses tant désirées et taper dedans aussi fort . Et il faut bien reconnaître que tu n’avais jamais eu autant de plaisir à te faire sodomiser .Tu aimerais qu’il t’encule de nouveau sauvagement comme la veille mais ton petit trou a besoin de répit . Il te demande autoritairement de retirer ton string et de t’allonger de profil, ta petite taille te permet de le faire confortablement dans cette voiture . Ta tête est posée sur ses cuisses, sa main est sur tes fesses, il les caressent, les serrent puis ses doigts pénètrent ta chatte. Dans le rétro, je ne vois pas sa main mais je vois tes fesses faire des mouvement et venir s’appuyer contre le dossard sur un rythme de vas et vient . Je devine les doigts d’Alessio en toi, tes gémissements se font de plus en fort . Ta main serre toujours sa bite que tu sors entièrement de son maillot de bain pour la branler pendant qu’il te doigte, il te demande de le sucer, tu t’exécutes avec envie, tu englouties sa bite dans ta bouche, tes gémissements sont étouffés, je vois tes fesses ondulés de plus en plus puissamment, tu exploses, un jet puissant sort de ta chatte, Alessio à la main trempée de ta mouille, il te saisie par les cheveux pour relever ton visage et le décoller de sa queue et t’enfonce ses doigts 1 par un 1 dans la bouche pour te faire sucer ta mouille . Il replonge ensuite ton visage sur sa bite . Il prend sa longue verge en main et te tapote le visage avec, tu essaies de la remettre en bouche, tu n’as qu’une envie, le finir. Il te laisse faire, tu le suces à fond en le branlant vite, je ne vois pas mais je l’entend exploser, quand j’arrive a de nouveau jeter un oeil, je te vois assise, tu essuie le sperme qu’il t’a laissé sur les lèvres . Tu t’approches de moi pour me demander si tout va bien, tu glisses ta main dans mon maillot de bain en m’embrassant, je peux sentir le goût de la queue de ton amant en bouche, Ton baiser se veut de plus en passionné et les quelques va et vients de ta main dans mon maillot suffisent à me faire exploser . Nous arrivons, tu es toute excitée de m’avoir fait éjaculé de la sorte . Tu te sens belle et chienne et ton envie de sexe ne cesse de croître . Je jette un oeil à l’arrière, la banquette arrière est trempée de ta mouille.Je suis content que tu prennes tant de plaisir .

Nous passons l’après-midi à la plage tranquillement . Demain c’est le départ et l’ambiance est un peu morose . Nous avons vécus des émotions si intenses en peu de jours, penser que tout prend fin nous déprime un peu . Nous profitons tout de même du soleil et de la mer, tu savoures nos 4 mains qui te massent en étalant la crème solaire sur l’ensemble de ton corps . Une chose est sûre, tu n’attraperas pas de coup de soleil !

Nous nous retrouvons au bar de l’hotel avec Massimo et Alessio, nous buvons un dernier verre en nous remémorant ces jours si intenses . Nous nous remercions tous pour ces moments incroyables et je confesse volontiers à nos complices, que bien que notre vie sexuelle de couple soit intense, je ne t’avais jamais vu dans un tel état d’excitation et jouir de la sorte . Ce qui m’aura le plus surpris c’est la jouissance que tu as eu lorsque Alessio t’a sodomisé .

Massimo loin d’être surpris, me déclara qu’aussi beau puisse être le quotidien, il ne pourra jamais lutter avec les aphrodisiaques que sont un lieu de vacances allié à la découverte de la nouveauté et l’excitation de la transgression . Ces éléments mis ensemble permette un lâcher prise à la femme qui lui permettent d’atteindre un niveau de jouissance incomparable !

Arrivederci

Soyez le premier à commenter cette contribution