Candaulisme et voyeurisme

Par Er78 le 23 mai 2021 8
Dans Questions et conseils candaulistes

Bonjour à la communauté que je sais de bons conseils et bienveillante.
Petite question pour vous les maris :
Vous préférez :
Savoir que votre femme est avec son amant et prend du plaisir
ou
Voir votre femme prendre du plaisir avec son amant

8 commentaires

Candaulisme et voyeurisme

Par tyroler le 29 mai 2021

Avec mon épouse, NOUS préférions ma présence. Même s’il est vrai que de savoir mon épouse avec un amant m’apportait beaucoup de plaisir à fantasmer, Karen a toujours préféré ma présence. Elle m’a toujours affirmé que ma présence la forçait à "donner" davantage à son amant. Elle voulait qu’à mes yeux la "scène porno" me démontrait qu’elle était une "salope de haut vol". Que si elle aimait "faire cela, elle le faisait devant moi aussi et surtout pour mon plaisir. Si, seule avec lui, elle voulait et ne recherchait que son plaisir personnel, en ma présence elle voulait m’en donner encore plus pour mon plaisir. En fait j’étais son "monsieur plus". Même ses amants me disaient ressentir nettement la différence et se sentaient plus enclins à toujours lui en demander plus et même pour certaines demandes, sachant qu’en ma présence, non seulement elle ne refuserait pas mais qu’elle faisait d’elle même des "choses qu’elle refusait d’habitude. A sa 1ère expérience, une fellation sur un routier dans les WC invalides d’une aire de repos, elle l’avait fait sans ma présence. A son retour, elle m’avait dit avoir regretté ne ne pas me savoir la regarder sucer ce routier et qu’au final elle ne lui avait fait qu’une simple fellation sans "fioritures", même si, pour celle-ci elle avait ressenti un plaisir très fort qui l’avait faite jouir.

Candaulisme et voyeurisme

Par mdesaf33 le 25 mai 2021

FDYMOND vous avez tout a fait raison d introduire une subtilité supplémentaire quand le mari est absent.
Il peut etre absent en ignorant tout du rendez vous galant, ou absent en sachant que sa femme est en train de s’accoupler avec son ou ses amants.

Celui qui ne sait pas, "donne" encore moins que le voyeur. Il a le plaisir de se faire raconter après, sans avoir "souffert" de l’attente.
La seule frustration qu’il peut ressentir, légère d’ailleurs, est de vouloir savoir toujours plus de détails après coup. Et je sais d’expérience, que meme si Madame est cooperative pour vous raconter ses ébats, on en veut toujours plus.

Alors que quand le mari est absent, mais qu’il est au courant avant, quand Mme se prépare devant lui, quand Mme part, quand Mme souhaite ne pas communiquer "pendant", quand Mme ne lui dit pas quand elle reviendra, etc, là c’est une autre sensation !!!

Dans cette situation, normalement mon épouse me raconte tout, mais il lui est arrivé, pour mon bien me disait elle, de me titiller en me donnant quelques détails pour attiser ma curiosité, mais en refusant de répondre ensuite à mes questions !!
Oh ma salope, que je t’aime.

Mais tous les candaulistes ne sont pas prets à accepter cette frustration .

Candaulisme et voyeurisme

Par FDymond le 25 mai 2021

Heureusement que Sandrine ne m’avait pas demander de choisir car je connaisais ses préférences en duo seul avec Philippe d’autant plus qu’elle apprécia d’avantage le véritable trio avec deux amants toujours grâce à lui.
Participer c’est une communion et je préférerais toujours cela même si je deviens uniquement voyeur et branleur sans passage en trio.
Que de commentaires éclairés car je partage le fait que l’on donne moins lorsque l’on est là.
Absent l’on donne finalement beaucoup de liberté et d’amour.
Il ne s’agissais pas d’infidélité quand elle me racontait ou me prévenait parfois les deux et c’était terriblement excitant mais un peu cruelle effectivement. Surtout lorsqu’un amant ne nous plait pas avec des zones d’ombres à subir bref de la jalousie.
Le savoir après est bien différent que de n’être pas là et d’attendre. Elle me donnait peu de détail, quelques superlatifs, un lieu et une tenue par exemple et j’arrivais au moins à imaginer.
Lorsqu’ils m’avaient planté dans ce bar, je l’avais mal vécu sur l’instant pourtant ils l’avaient fait bienveillament comme un jeu.
Je me savais cocu depuis peu, c’était pervers, plus que frustrant c’était humiliant à l’opposé cela leur avaient plu et donner des ailes et c’est ce que je voulais au fond.

Candaulisme et voyeurisme

Par mdesaf33 le 23 mai 2021

Comme Les coquinous, je confirme que si j’étais face au terrible dilemne de devoir choisir definitivement entre voir ou etre absent, je choisirais quand meme de voir.
Etre absent est une stimulation tres intense, mais un peu cruelle tout de meme.

Quand je repense à cette semaine où ma femme était en seminaire aux usa, elle a donc été absente 9 jours avec les trajets, ce furent 9 jours pendant lesquels j’avais tres peu de nouvelles ( en 1999 les modes de communication n’étaient pas ceux d’aujourd’hui ! )
Ce fut une frustration delicieuse, mais longue et difficile

L’idéal, etre present mais partir tres tres tres longtemps faire pipi dans la piece d’à coté :-))

Candaulisme et voyeurisme

Par les coquinous le 23 mai 2021

Les 2 sont différents, mais...
- Savoir ma femme dans les bras de ses amants d’un soir (ou jour) me permet de laisser voyager mon imagination. Et, chaque fois, quand elle me raconte dans les moindres détails ce qu’elle a vécu, c’est une explosion de plaisir qui nous ouvre la porte pour une merveilleuse nuit de sexe ensemble elle et moi.
- La regarder se faire caresser, embrasser, déshabiller, sucer, être pénétrée, ... c’est un immense bonheur. Surtout si je la vois jouir et l’entends s’exprimer.
- Si elle me demandait de choisir exclusivement l’une ou l’autre façon, j’opterai malgré tout pour la seconde.

Candaulisme et voyeurisme

Par armelleprima le 23 mai 2021

Bonjour,
J’ai une certaine expérience, suivant les moments, voir l’amant, je reçois chez moi, mon mari est à notre service, nu portant une cage de chasteté, nous prépare les collations, fait notre toilette, nous regarde copuler pour notre grand plaisir, la prochaine étape sera de sucer un de mes amants !
D’autres fois je part en week-end ou passer la nuit avec un amant, dans ce cas mon mari reçois des photos, nous suit en vidéo ou simplement nous entend ...
Dans tout les cas je garde la maîtrise de ma vie sexuelle, je serai bientôt polyandre !

Candaulisme et voyeurisme

Par mdesaf33 le 23 mai 2021

Pour moi ce sont deux plaisirs de natures differentes, bien que proches je vous le concede.

Le voyeur est une sorte de consommateur, sans etre pejoratif. Il prend un grand plaisir à regarder.
Il apprecie surement le plaisir que prend son epouse, mais il prend un plaisir certain à voir.
Finalement, il ne "donne" pas grand chose, si ce n’est sa totale tolerance à cette infidelité.

Quand le mari est absent, il sait que son epouse prendra du plaisir, pour certaines femmes un plaisir bien superieur quand elles ne ne sentent pas épiees,
et en ce qui le concerne, à mon avis, il est moins consommateur puisqu’il ne voit rien.
En revanche, il y a clairement une petite part de masochisme mental, puisqu’il aime sa femme, il n’a pas le plaisir de la voir directement, et il doit attendre passivement son retour.

A mon sens toujours, le mari absent "donne" bien davantage, mais ce qu’il ressent est plus intense aussi qu’un simple voyeurisme.

Candaulisme et voyeurisme

Par Tony86 le 23 mai 2021

A mon avis, le plaisir de voir est inégalable, il peut aussi se compléter du plaisir de participer.