En devenir, un jour, peut-être...

Par Myco13000 le 21 mai 2022 3
Dans Questions et conseils candaulistes

Bonjour à toutes et à tous,
je rentre dans le vif du sujet.

J’ai été plusieurs fois complice de couples candaulistes et cela a toujours été un honneur et un bonheur de pourvoir honorer mesdames devant leurs maris.

Jusqu’au moment où j’ai compris et j’ai ressenti l’excitation, le feu sacré du mari à voir son épouse s’abandonner à moi car je suis assez entreprenant et créatif.

Je me suis mis alors à fantasmer et j’ai ressenti beaucoup de plaisir à imaginer ma femme avec ses nombreux amants et cela me permettrait d’être à mon tour épanoui, accompli, comblé et serein.

Marié depuis 15 ans, j’ai partagé il y a quelque temps à mon épouse mes expériences et l’idée de goûter ensemble à ce délicieux voyage qu’est le candaulisme.

Mais ma femme a trop peur de faire des erreurs, des bêtises, ce qui l’a souvent éloigné du véritable lâcher prise qui pour moi est le seul moyen d’accéder à ses désirs et à son plaisir, sa créativité.

Ces « bizarreries » (candaulistes) que je lui proposais ces derniers temps paraissent certes étranges a ses yeux mais permettent de pousser notre complicité, rien de bien méchant afin qu’elle prenne énormément de plaisir à se sentir animée, désirée, en équilibre, comblée.

Mais je me rends compte qu’il s’agit de ce que je veux et non d’un désir que l’on pourrait partager en toute simplicité.

Mon épouse n’a pas de jardin secret, elle ne regarde jamais les autres hommes, ne regarde aucun porno, je suis son seul et unique amour et elle n’a pas « ENVIE » de se faire pénétrer par quelqu’un d’autre.

Elle ne s’est jamais abandonnée et a toujours un certain contrôle sur beaucoup de choses, elle ne s’autorise pas à faire des erreurs !!!

« Alors, plutôt que de prendre le risque de faire des fausses notes, mieux vaut ne pas jouer, c’est moins pesant, moins gênant, n’est-ce pas ? »

Même si elle est une mère de famille accomplie, il me semble que sa raison soit toujours là, celle qui la raisonne constamment, celle qui l’empêche d’accéder à un abandon total et c’est ce qui aujourd’hui la paralyse à défaut de susciter de l’envie.

Je me rends compte que car l’accès à son désir est excessivement embouteillé.

Je lui explique que franchir ce cadre ne peut pas se faire sans confiance en soi et en l’autre, pourtant, la confiance en l’autre est bien là et que très souvent.

Ce lâcher prise commence par avoir « Envie » de se sentir désirée par l’extérieur de pouvoir enfin commettre enfin des erreurs sans culpabiliser !

Pourtant, elle est fidèle et amoureuse et je lui offre sur un plateau une liberté que l’on peut utiliser comme tremplin pour t’abandonner totalement.

Alors, ce dont j’ai besoin, MESDAMES, c’est de comprendre ce qui vous a attisé le feu en vous, a attiré votre attention, a orienté votre esprit à penser candaulisme, comment avez-vous eu le déclic, qu’est-ce qui vous a fait franchir le cap, comment vous sentiez-vous, quels sentiments, émotions vous ont traversé l’esprit, le coeur et surtout, surtout, qu’est-ce qui vous a donné « ENVIE » de l’ENVIE d’être une femme de candauliste, comment cela s’est-il passé ?

Merci infiniment pour vos réponses et vos témoignages.
Bien à Vous.

M13

3 commentaires

En devenir, un jour, peut-être...

Par flammes68 le 22 mai 2022

Je suis exactement dans ton cas.
J’ai parlé à ma femme comme quoi elle pourrait avoir une aventure avec qui elle veut, étant donné que je suis le seul homme qu’elle ai connu.
Pour elle c’est hors de question de faire ça avec quelqu’un d’autre que moi, et sans sentiments.
Je lui ai parlé du fait que les sentiments ça reste entre nous, et avec un autre c’est uniquement pour son plaisir corporel.

Mais c’est hors de question pour elle...

Réponse

Par New-Life-35 le 22 mai 2022

Belle présentation de votre situation. Si je vous disais que je vis à quelques variantes près la même situation que vous hormis le fait que je n’ai jamais été le partenaire de couples. Par contre pour ce qui est de mon épouse elle réagi exactement de la même manière que la vôtre et si elle s’est prêtée au jeu c’est uniquement pour mon plaisir. J’adorais l’époque où elle se faisait désirable et qu’elle apparaissait féminine voir sexy. J’ai provoqué ces situations pour lui offrir la possibilité de s’épanouir après une première union difficile. J’aurais aimé qu’elle éprouve du bonheur à se sentir femme et désirée. Aucun des partenaires rencontrés n’a su lui offrir cette possibilité. Seule une femme a réussi à la métamorphoser le temps d’une relation. Malheureusement la situation n’a pas duré (motif l’homme qui tirait les ficelles avait des intentions peu louables) . Où est passée l’époque des vrais libertins qui avaient de nobles méthodes de séduction ? Ces derniers ne pensent qu’à assouvir leurs propres désirs sans se soucier de la construction d’une véritable relation pleine et durable. Je rêve tjrs de voir mon épouse être désirée par un partenaire qui saurait lui redonner le goût de vivre pleinement sa féminité. Bon courage et au plaisir de suivre l’évolution de votre situation

En devenir, un jour, peut-être...

Par Alchri13400 le 21 mai 2022

Bonjour votre presentation est séduisante, si l envie de redevenir complice vous tente, contactez nous, nous en serions ravis.
[email protected]